Paysage Audiovisuel

Le Consumer Electronic Show 2016

Date: 04/02/2016

Le Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique Emmanuel Macron s’est rendu pour la deuxième année consécutive à Las Vegas à l’occasion du Consumer Electronic Show qui se déroulait du 6 au 9 janvier 2016.
Le Ministre a lancé la soirée French Tech, organisée par Business France et la Mission French Tech le soir de son arrivée, avant de rencontrer le lendemain des startups, des ETI et les grands groupes qui étaient présents sur le salon.

Il a aussi participé à un déjeuner avec les dirigeants français d’entreprises et de startups basées à l’étranger, ainsi qu’au “Leader in Technology”, le dîner de gala du salon. Il a, au cours de son passage, soutenu les entreprises françaises innovantes regroupées sous la bannière de la French Tech et a fait la promotion de l’attractivité de la France, en intervenant lors d’une session consacrée à l’innovation et de rencontres avec des dirigeants d’entreprises et des investisseurs américains.

Le CES est l’un des plus importants salons mondiaux consacré à l’innovation technologique dans le domaine de l’électronique grand public. Il se tient une fois par an à Las Vegas et est organisé par la Consumer Technology Association (anciennement Consumer Electronic Association), qui représente l’industrie électronique américaine, dont le poids dans l’économie est évalué à 223 milliards de dollars en 2015.

En 2016, le CES a accueilli plus de 170 000 professionnels de l’industrie, originaires de plus de 150 pays. Le CES a deux volets principaux :
1/ l’organisation de conférences réunissant des représentants des entreprises technologiques, des innovateurs et des leaders d’opinion (parmi les intervenants de l’édition 2016 figurent les présidents d’Intel, Netflix, General Motors, Samsung, Youtube, Medialink et NBC Universal) ;
2/ des expositions, avec la présence de start-ups et de grandes entreprises technologiques. Tous sont des fabricants, développeurs et fournisseurs de matériels, produits et systèmes de haute technologie.

Chaque année, de nouveaux produits sont lancés à l’occasion du CES (enregistreur de cassettes vidéo en 1970, DVD en 1996, voitures sans chauffeur en 2013). Les principales tendances du CES 2016 concernaient les drones, les télévisions 4K et 8K en ultra haute définition, la e-santé (robotique, vêtements et accessoires connectés), l’Internet des objets et la réalité augmentée, les technologies liées aux voitures connectées et les technologies d’écran pliables et enroulables. La sécurité des données privées a également constitué un thème fédérateur pour cette édition 2016.

Avec plus de 250 entreprises françaises, la France faisait partie des pays les mieux représentés au CES et se situait, en termes de nombres de startups présentes sur le salon (près de 190 contre 70 l’année précédente), juste derrière les États-Unis et loin devant d’autres grandes nations technologiques comme Israël, l’Allemagne ou le Japon.
Cette forte présence illustre le dynamisme et la vitalité de l’écosystème tech français, notamment dans le domaine des objets connectés : Sigfox a ainsi levé 100 millions d’euros en février 2015 et déployé son réseau dans une dizaine de nouveaux pays, Netatmo a levé 30 millions d’euros en novembre 2015 pour sa croissance internationale et Parrot a été introduit en bourse midécembre,
afin de s’imposer comme un acteur mondial sur la marché des drones.

Comme en 2015, les start-ups françaises ont été particulièrement visibles et 19 d’entre elles ont été récompensées par des CES Awards, dont 8 pour des objets connectés (comme le thermostat de Ween pour favoriser les économies d’énergie ou la société 10VINS et son appareil permettant de déguster un vin dans les conditions optimales).

Yves-Laurent Mahé
Service Économique Régional de l’Ambassade de France à Washington


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire