Paysage Audiovisuel

Le New Media Fund du Tribeca Film Institute, une opportunité pour les créateurs transmedia Français

Date: 26/09/2014

Parmi les 7 projets interactifs soutenus dans le cadre du New Media Fund du Tribeca Film Institute en 2014, 3 sont des productions ou co-productions françaises.

La prochaine sélection est déjà en cours : le premier appel à projets pour 2015 est ouvert jusqu’au 5 novembre prochain.

Les lauréats du New Media Fund  du Tribeca Film Institute 2014 ont été annoncés cet été. La sélection s’est faite parmi 208 projets documentaires interactifs et transmedia qui explorent un large spectre de sujets sociaux.  Voir toute la sélection ici.

Parmi les 5 lauréats qui se partageront la bourse de $ 400 000 de la Ford Foundation’s JustFilms Initiative, on trouve une production française : Do not Track (Upian, ARTE, ONF). En outre, pour la première fois cette année, deux soutiens au développement ont été exceptionnellement attribués à  The Enemy (Camera Lucida, France Télévisions Nouvelles Ecritures) et Celib. Rwandais Cherche Relation sérieuse (La Maison du Directeur, Simba Productions, Popol’s wisdom), toute deux des co-productions françaises.  Ainsi, cette année, pas moins de 3 projets sur les 7 récompensés par le jury du New Media Fund sont français.

Les Services Culturels de l’Ambassade de France coopèrent depuis longtemps avec le Tribeca Film Institute. Cet été encore, deux des programmateurs du TFI – Digital Initiatives, Amélie Leenhardt et Opeyemi Olukemi, avaient pu se rendre à Paris à l’occasion d’un hackathon co-organisé avec Storycode et des Cross Video Days, avant de participer à Sunny Side of the Doc (Sunny Lab)  à la Rochelle (Bilan par Amélie Leenhardt).

Les 3 projets soutenus par le New Media Fund sont ambitieux, innovants et socialement engagés :

– DO NOT TRACK de Brett Gaylor et Sébastien Brothier (Upian, ARTE, ONF, BR)
Un documentaire interactif et feuilletonnant pour mener une enquête en ligne sur l’économie de l’Internet gratuit, le tracking  et comment la personnalisation des données affecte notre compréhension du monde.

– THE ENEMY de Karim Ben Khalifa (Camera Lucida, France Télévisions, ONF)
Aux frontières du storytelling, de la neurologie, et de l’intelligence artificielle, The Enemy est une expérience immersive qui permet au public et aux combattants de conflits actuels de reconnaître leur humanité respective.

– CELIB. RWANDAIS CHERCHE RELATION SERIEUSE de Jacqueline Kalimunda (La Maison du Directeur, Simba Productions, Popol’s wisdom)
Celib. Rwandais Cherche Relation sérieuse est un voyage interactif dans le Rwanda d’aujourd’hui, un documentaire à plusieurs voix, sur plusieurs écrans, qui raconte les relations amoureuses et l’avènement d’une nouvelle génération, plus à l’aise pour se rencontrer sur les réseaux sociaux que dans la rue.

La réalisatrice Dawn Porter, membre du jury de la Fondation Ford souligne que « les projets sélectionnés pour recevoir la bourse [du New Media Fund] abordent les sujets sociaux-politiques les plus complexes, mais [que] ces œuvres vont bien au-delà.  Leur incroyable créativité – notamment le recours outils les plus innovants pour clarifier, éduquer, et créer des changements sociaux – rend hommage au pouvoir de l’art et à sa capacité mobilisatrice. »

Appel à projets pour le New Media Fund  jusqu’au 5 novembre 2014

L’appel à candidatures pour le New Media Fund est lancé et restera ouvert jusqu’au 5 novembre 2014.

Comme les années précédentes, les projets doivent être non-fiction, porter sur des thèmes sociaux et ne pas se limiter aux écrans traditionnels – avec des éléments sur les diverses plateformes, des jeux vidéo aux applications de smartphones en passant par les réseaux sociaux et des sites Internet interactifs.

A noter : les règles pour candidater ont été modifiées. Il faut désormais être à même de présenter un mock-up ou un prototype du projet.

La directrice des Digital Initiatives du TFI, Ingrid Kopp a constaté que « le degré de sophistication et de créativité des projets du New Media Fund ne cesse de croître d’année en année ».

C’est pour cela qu’elle a décidé d’ouvrir le processus de sélection pour le New Media Fund deux fois par an : « Avoir deux sessions d’appels à projets par an nous permettra d’y répondre plus rapidement d’être plus en phase avec l’actualité, ce qui est particulièrement enthousiasmant. »

Ainsi, il sera de nouveau possible de candidater aux New Media Fund du TFI au printemps 2015.

Plus d’infos: tribecafilminstitute.org/pages/new_media_about

Pervenche Beurier


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Une belle sélection de Français dans les sections interactives du Tribeca Film Festival « Mediamerica | 26.09.14

[…] soutenus, 3 étaient des productions ou co-productions françaises. (voir nos articles : Le New Media Fund du Tribeca Film Institute, une opportunité pour les créateurs transmedia França… et Tribeca Hacks , Cross Video Days et Sunny Lab, deux semaines d’immersion dans le transmedia […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire