Lecture Numerique

Des changements sur le marché du manuel électronique

Date: 01/10/2009

A ce jour, plus de la moitié des manuels universitaires sont disponibles en version électronique aux Etats-Unis. Cinq des plus importants éditeurs de manuels ont créé, il y a deux ans, « CourseSmart », un site de vente de livres électroniques. Aujourd’hui plus de 12 éditeurs font partie de ce consortium qui vend les versions électroniques de plus de 7,000 titres. Malgré la disponibilité croissante de titres et leur coût moins élevé par rapport aux versions papier, ils ne sont que peu utilisés par les étudiants. Les ventes sont faibles et ne représentent que 2% à 3% des ventes de manuels. Soit les services de vente ne sont pas connus auprès des étudiants, soit ils trouvent que les fichiers sont difficiles à naviguer et à annoter. Le manque d’interactivité est aussi un problème.

Deux nouveaux arrivants sur le marché vont peut-être révolutionner ce secteur et faire en sorte que les ventes de « e-textbook », comme ils sont appelés aux Etats-Unis, décollent. A la rentrée, Amazon a lancé un projet pilote dans plusieurs universités américaines pour faire connaître le Kindle DX et encourager les étudiants et professeurs à l’utiliser pour consulter les livres en classe en version électronique. Arizona State University, Pace University Reed College et Princeton University font partie des universités « tests ». De son côté, Mcgraw-Hill Higher Education vient de lancer une nouvelle ligne de e-textbooks qui offre de nouvelles caractéristiques. Entre autres, elles permettent aux étudiants de partager les notes qu’ils ont faites dans les marges et les professeurs peuvent enregistrer leurs cours (en vidéo et audio via leurs ordinateurs). Ces nouveaux e-textbooks peuvent aussi corriger et noter les copies des élèves.

Pour ne pas rester à la traîne, d’autres éditeurs de livres en version électronique continuent d’offrir des versions où le multimédia et l’interactivité sont plus développés. Les e-textbooks de Flat World Knowledge, par exemple, permettent aux professeurs d’inclure et de changer les pages dans les manuels. De son côté, le consortium « CourseSmart » permet aux étudiants de s’envoyer des chapitres de manuels avec leurs notes et rendent les e-textbooks disponibles sur iPhone, qui vient de lancer une nouvelle application pour ces lectures.

Delphine Selles


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire