Lecture Numerique

Le Département de la Justice va poursuivre Apple pour fixation irrégulière du prix de ses livres numériques

Date: 17/04/2012

En début de semaine, la Consumer Federation of America (CFA) envoyait une lettre au sous-comité Anti-Trust, Concurrence et Droits des Consommateurs du Sénat pour réclamer une poursuite rapide d’Apple accusé d’entente illicite avec plusieurs maisons d’édition sur le prix des livres numériques vendus depuis sa plateforme.

Ce mercredi 12 avril, le Département de la Justice a donc officialisé la poursuite attendue, et a tenu une conférence de presse : Apple et les éditeurs MacMillan et Penguin Group seront poursuivis, à l’inverse d’Hachette, HarperCollins et Simon & Schuster qui ont accepté les termes d’un accord proposé par le gouvernement.

Le procureur explique que les accusés sont suspectés d’avoir augmenté le prix moyen des livres numériques de 2 à 3 dollars, pour lutter contre la baisse des prix initiés par Amazon avec ses livres à 9.99 dollars. Les échanges officieux entre les responsables des différents groupes auraient débuté à l’été 2009 « dans des salles privées de restaurants de Manhattan » pour débattre de sujets confidentiels d’après les sources gouvernementales. Résultat de ces rencontres, les éditeurs auraient décidé de fixer eux-mêmes, le prix des livres numériques. Apple était alors désigné comme la plateforme privilégiée bénéficiant d’une garantie qu’aucune autre plateforme ne vendrait les mêmes œuvres à des prix inférieurs. Steve Jobs aurait affirmé sur ce sujet « les clients paieront un peu plus, mais ça vous arrange également (les éditeurs)».

L’accord accepté par les maisons Hachette, HarperCollins et Simon & Schuster pour ne pas être poursuivis consiste à mettre fin à leur accord avec Apple et à abandonner pour une durée de deux ans toute clause empêchant les distributeurs comme Amazon ou Barnes & Nobles de pratiquer des réductions sur le prix des livres numériques.

Une récente étude réalisée par l’organisme Pew précisait que 21% des américains d’âge adulte ont lu au moins un livre électronique au cours de l’année écoulée. Les liseuses de type Kindle d’Amazon ne sont pas les seuls supports de lecture, 88% des utilisateurs de tablettes affirment également avoir lu un livre numérique depuis qu’ils utilisent ce type d’appareil.

 

Service Economique Régional de Washington


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire