Législation

Enchères record pour l’attribution de fréquences par la Federal Communications Commission

Date: 19/12/2014

Confronté à la rareté du spectre électromagnétique face aux besoins croissants des télécommunications mobiles, le Président Obama avait appelé dès 2009 la NTIA, National Telecommunications and Information Administration et la FCC, Federal Communications Commission, à réallouer 500 MHz de fréquences d’ici 2020 (qu’elles soient détenues par des acteurs ou libérées par le gouvernement fédéral).

C’est dans ce cadre que la FCC a ouvert le 13 novembre une mise aux enchères de fréquences situées entre 1695 MHz et 1710 MHz, auparavant réservées principalement à la National Oceanographic and Atmospheric Administration pour des prévisions météorologiques et des alertes climatiques. Cette enchère a atteint début décembre le record de 43 milliards de dollars. Qualifiée d’« historique » par la Telecommunications Industry  Association, cette opération dont le montant dépasse de beaucoup les estimations de la FCC (qui en attendait 10 milliards) illustre bien la situation de pénurie de fréquences mobiles. Les opérateurs de télécommunications mobiles cherchent ainsi à élargir leur accès au spectre pour satisfaire la consommation croissante de contenus multimédia en haut débit.

L’identité des offrants reste secrète jusqu’à la clôture des enchères, qui continueront jusqu’à épuisement des offres. AT&T et Verizon, les deux premiers opérateurs mobiles du pays, ainsi que Dish Network, diffuseur de télévision par satellite, seraient les participants majeurs. Le produit des enchères servira en particulier à financer FirstNet, le réseau d’urgence national développé par le gouvernement, à moderniser le réseau 911 ainsi qu’à réduire le déficit public.

Ella Filippi
Service Economique Régional de l’Ambassade de France à Washington


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire