Paysage Audiovisuel

L’industrie audiovisuelle rapporte 8,7 milliards de dollars à l’économie de New York

Date: 29/10/2015

Le Maire Bill de Blasio, l’adjointe au Maire Alicia Glen et la déléguée aux médias et au divertissement Cynthia López ont annoncé mi-octobre que l’industrie audiovisuelle de la ville de New York contribuait à l’économie locale à hauteur de 8,7 milliards de dollars. Cela correspond à une augmentation de plus de 1,5 milliards (+ 21 %) depuis 2011. Le nombre d’emplois à NYC dans ce secteur a augmenté de 10 %, passant de 94 000 à 104 000 au cours des quatre dernières années, selon une étude indépendante menée par le Boston Consulting Group (BCG), qui analyse en détails la croissance et l’impact économique des secteurs médiatiques et audiovisuels à New York.

Selon le rapport de BCG (disponible en intégralité ici), New York est l’une des trois seules villes au monde disposant d’une communauté audiovisuelle suffisamment large pour répondre entièrement aux besoins de n’importe quelle production, aussi bien en termes de casting ou de techniciens que d’équipe créative. La richesse du patrimoine historique, la diversité des talents de premier rang sont autant de raisons pour lesquelles des productions choisissent de tourner à New York.

Le maire Bill de Blasio s’en félicite : « Il y a vraiment quelque chose de spécial à New York, et l’industrie cinématographique et télévisuelle l’a bien noté. Le secteur audiovisuel apporte près de 9 milliards de dollars à notre économie locale chaque année, soutient la création de milliers d’emplois stables et bien rémunérés, et valorise le patrimoine, la créativité et la vitalité de notre population et de notre ville. NYC a toujours été précurseur dans le domaine des médias et du divertissement ».

« En mettant en lumière l’énorme contribution de cette industrie à l’économie locale, le rapport de BCG confirme – de façon assurée et indépendante – ce que nous avons toujours su : New York est la capitale mondiale de la créativité », renchérit Cynthia Lopez, déléguée aux médias et au divertissement de la mairie. « Notre bureau est ravi de soutenir et d’encourager les centaines d’équipes créatives qui produisent films, séries télévisuelles et programmes numériques, et de permettre ainsi à cette industrie de jouer un rôle moteur localement. »

La puissance publique n’est pas pour rien dans ces bons résultats, notamment grâce aux incitations fiscales mises en place dans le secteur audiovisuel, comme le souligne le sénateur Marty Golden : « Le crédit d’impôt sectoriel que j’ai longtemps soutenu à New York a apporté une croissance de l’emploi sans précédent et des revenus fiscaux. New York a toujours tenu un rôle central sur le grand écran, mais souvent la ville était recréée ailleurs, car il était trop cher de tourner ici. Nous avons changé cela et désormais nous voyons régulièrement des acteurs et des équipes tourner des scènes new-yorkaises précisément dans les rues de la grosse pomme. » New York a accueilli 242 productions de films en 2014 et à ce jour, 256 films ont été tournés en 2015.

C’est la télévision qui a connu l’augmentation la plus significative. Ce boom de la production télévisuelle est notamment lié à la prolifération des chaînes, numériques ou câblées, qui passent commande pour des contenus de fiction toujours plus nombreux. En 2004, trois chaînes diffusaient des fictions tournées à New York, tandis que 10 ans plus tard, 19 chaînes ont commandé des dizaines de séries originales. L’année 2014-2015 a connu une forte augmentation du nombre de séries produites à NYC : nous sommes passés de 29 en 2013-2014 à pas moins de 46 en 2014-2015. Cette tendance devrait se prolonger sur les cinq prochaines années, ce qui constitue une véritable aubaine pour la production locale. Historiquement, les équipes de production connaissaient un temps mort entre les films ou pendant l’été, entre les séries. Aujourd’hui, non seulement les productions télévisuelles sont plus nombreuses, mais elles sont produites toute l’année durant. Ce contexte a permis l’émergence d’un marché de l’emploi stable tout au long de l’année dans le secteur.

Entertainment Industry Brings $8.7 Billion into New York City Economy, Broadwayworld.com, 15/10/2015

Adaptation : Florent Jarroir


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire