Paysage Audiovisuel

Présence française et visibilité sans précédent de la French Tech au festival SxSW 2016 à Austin

Date: 04/04/2016

Pour la 3ème année consécutive, les Services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis, Business France, la French Tech et le Bureau Export de la Musique Française, avec le soutien de l’Institut Français, ont valorisé la présence française au festival South by Southwest (SxSW). Celle-ci s’est organisée autour de trois initiatives principales : une journée dédiée “French Tech Day” (15 mars), le French Tech Innovation Square au cœur du Trade Show (13-16 mars), et des concerts d’artistes français (15 et 17 mars).

Le festival qui s’est tenu du 11 au 20 mars à Austin au Texas fêtait ses 30 ans. Composé de trois volets, interactif, musical et cinématographique, il est l’un des plus importants événements dédiés aux cultures numériques et musicales dans le monde. A ce titre, signe de l’importance qu’ils accordent au sujet, Barack et Michele Obama y ont tous les deux pris la parole.

1/ Afin de promouvoir la créativité française dans les secteurs du numérique et des musiques actuelles, une journée spéciale, le “French Tech Day“, a été organisée par la French Tech, Business France, les Services culturels de l’Ambassade de France et le Bureau Export, avec le soutien de l’Institut Français. Ce French Tech Day a proposé des formats festifs propices aux échanges  professionnels et s’est articulé autour de quatre temps forts :
– French Tech Café
– French Tech Demo
– French Tech Lunch
– French Tech Party

Le French Tech Café, organisé par le French-American Business Council in Austin (FABCA), était consacré à la comparaison et la coopération des écosystèmes texans et français en matière d’innovation. Malgré l’heure matinale, l’événement a fait salle comble avec un public de professionnels venus assister au panel “Austin’s innovation economy leaders meet France’s booming tech scene” modéré par Christophe Daguet, directeur stratégie et innovation chez Dell et Liz Wiley, consule honoraire de France à Austin et présidente de FABCA. Cette discussion a réuni des
incubateurs, accélérateurs et entrepreneurs dont Capital Factory (Fred Schmidt/Ali Syed), Tech Ranch (Kevin Koym, International Accelerator (Angelos Angelou), Eclectik Group Inc. (Thierry Daupin), la Chambre de Commerce d’Austin (Michele Skelding, vice-présidente pour la technologie et l’innovation), NUMA, Paris (Roman Navalpotro), Orange Digital Ventures (Grégoire de Padirac), et le Conseil National du Numérique (Yann Bonnet).

Le French Tech Demo sur le stand “French Tech Innovation Square” au cœur du Trade Show a aussi rassemblé un nombre important de professionnels et de journalistes du secteur numérique venus échanger directement avec les start ups françaises. Parmi elles, Wize and Ope et ses chaussures éclairées par LED, Prynt qui permet d’imprimer directement les photos de son smartphone, Lucielabs, bracelet intelligent led connecté qui permet d’augmenter l’expérience utilisateur dans les stades, les concerts et les salles de spectacle, Wynd, solution logicielle permettant aux commerçants (indépendants ou grandes franchises) de mettre en place des canaux de vente multiples, modernes et adaptés aux attentes des clients et Voxeet, solution de conférence mobile qui utilise un son de haute-fidélité “true voice 3D”.

Le French Tech Lunch s’est tenu de midi à 15 heures à Brush Square, grand espace en plein air situé en face du Convention Center. Au programme, un barbecue géant, des pitchs et deux concerts. L’objectif de rassembler dans un cadre convivial les professionnels du numérique et de la musique présents à SxSW a été largement atteint puisque les équipes de SxSW ont enregistré 1300 participants de haut niveau dont des représentants de Google, LinkedIn, Microsoft, Deezer, Pandora, le New York Times, HBO, Apple…

French Tech Lunch

Trois sociétés françaises développées à l’international sont venues présenter brièvement leur “success stories” : Lucien Boyer, directeur marketing, a présenté Vivendi Village, le “laboratoire” du groupe qui rassemble Vivendi Ticketing, MyBestPro, Watchever, Radionomy, et des salles de spectacles comme l’Olympia et bientôt celles de CanalOlympia. Alexandre Panizzoli, directeur des ventes chez Devialet a parlé des enceintes Phantom ultra haute qualité qui étaient exposées sur place. Pour mémoire, cette entreprise française a conclu un contrat de distribution très important avec Apple Stores, nouvelle “success story” pour les entreprises françaises aux Etats-Unis. Quant à Fabrice Sergent, CEO de Bandsintown, il a présenté son application, la plus utilisée aux Etats-Unis pour découvrir des concerts. Bandsintown vient pour sa part de conclure un accord avec la très puissante entreprise de billetterie de concerts Ticketmaster. Leur ont succédé une dizaine de startups accompagnées par Business France qui disposaient d’une minute chacune pour pitcher : Smart&blue, Reminiz, Vodkaster, Prynt, Wb technologie, Klaxoon, Happn et Rise. Elles se sont adaptées avec brio à ce rythme soutenu et ont été largement portées par les applaudissements du public.
Enfin, les concerts de Fakear, jeune prodige français de l’électro, et de Talisco, talent montant de l’électro-folk, tous deux organisés par le Bureau Export à New York, ont suscité l’enthousiasme général.

fakear

Fakear

La soirée French Tech était entièrement consacrée à la musique. Grâce au soutien du Bureau Export, six groupes se sont succédé sur la scène du Old School -Trinity Hall, pub situé sur la rue la plus animée d’Austin, Sixth Street. Cet événement a permis de faire connaître des musiciens d’une grande diversité comme la jeune étoile montante de la chanson française Marina Kaye, âgée d’à peine 18 ans, le duo pop-soul Joon Moon, le groupe folk rock Hooka Hey, Alice on the Roof, Fakear et Talisco. De nombreux professionnels américains de la musique étaient présents lors de cette soirée.

2/ Le French Tech Innovation Square de Business France et la French Tech était la vitrine de la technologie et de la créativité française sur le Trade Show (le salon d’exposition du festival). Cet espace aménagé de 55m² a accueilli du 13 au 16 mars, 15 start-up sélectionnées sur concours par un jury d’experts du numérique. Celles-ci ont pu exposer et pitcher devant un grand nombre de visiteurs. Il s’agissait de 4D Views, Afrostream, Fretbay, Holi, Klaxoon, Lucie Labs, Prynt, Qwant, Reminiz, Smart&Blue, Vodkaster, Voxeet, WB Technologies, Wize&ope, Wynd. On trouvait également en démonstration sur le French Tech Innovation Square la Living Mona Lisa, conçue par Florent Aziosmanoff, un tableau reconstitué en image de synthèse et animé par une intelligence artificielle, ainsi que la nouvelle enceinte Phantom Implosive Sound de Devialet.

3/ Notons aussi qu’un troisième concert de musique française a été organisé par le Bureau Export pendant le volet musical du festival. Se sont succédé sur scène Marina Kaye, Cocorosie, L.E.J., Scarecrow, Lys, Indolore.

Les retombées de ces opérations menées conjointement par les Services Culturels de l’Ambassade de France, Business France, La French Tech, le Bureau Export et avec le soutien de l’Institut Français, sont excellentes et plus importantes que les années précédentes. La présence française a été particulièrement visible et très favorablement accueillie.

Pervenche Beurier


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire