Paysage Audiovisuel

Quels enjeux pour les contenus numériques ? – un forum France-Canada (15-16 novembre 2012)

Date: 11/10/2012

L’Ambassade de France au Canada et le Conseil des technologies de l’information et des communications (CTIC) organisent à Ottawa du 14 au 16 novembre un forum sur invitation qui rassemblera des décideurs de premier plan des secteurs publics et privés afin de discuter de l’avenir des industries de contenus numériques.

Seront présents Mme Fleur Pellerin, Ministre française déléguée aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Innovation et à l’Économie numérique (à confirmer), ainsi que les dirigeants d’organisations françaises et canadiennes influentes telles que : Music Canada, Québecor, la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN), le Fonds des médias du Canada (FMC), Téléfilm Canada, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) français, le Fonds de la radiodiffusion et des nouveaux médias de Bell, TV5 Québec Canada, ARTE, la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario (SODIMO), l’Alliance interactive canadienne, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) français, l’Office national du film du Canada (ONF), le Ministère français de la Culture et de la Communication, le Ministère français du Redressement productif, Synaptop, Noomiz, ainsi que des entreprises privées dont Google, Samsung et Telus.

Cet évènement, qui portera sur le contenu audio, audiovisuel et interactif, a pour but de nourrir un dialogue sur le développement d’industries de contenus numériques solides à l’heure où l’on fait face à de profonds bouleversements technologiques. Alors que la chaîne de valeur évolue et que de nouveaux acteurs participent à la création et la diffusion du contenu numérique, les autorités publiques s’interrogent sur la meilleure façon d’accompagner ces nouveaux modèles économiques.

“Le Canada et la France partagent une longue histoire de coopération visant à soutenir nos industries respectives » explique Thomas Michelon, Conseiller culturel à l’Ambassade de France au Canada. « L’instauration d’un dialogue transatlantique sur ces questions est de nature à aider nos deux pays à rendre nos industries de contenus plus compétitives au bénéfice des citoyens”.

“Les industries de contenus sont aujourd’hui à la croisée des chemins. L’évolution des technologies et des comportements des consommateurs a crée de nouvelles perspectives de développement au niveau mondial, mais les politiques publiques, elles, portent toujours sur les marchés domestiques des industries mûres traditionnelles. Ce forum sera l’occasion de débattre de l’impact des nouvelles technologies et des nouveaux modes de consommation sur le contenu, mais aussi de comment les décideurs politiques peuvent faire évoluer leur politique pour garantir la pérennisation des industries de contenu dans un environnement concurrentiel”, explique Namir Anani, Président-directeur général du CTIC.

Afin de favoriser l’émergence de nouvelles formes de soutien aux contenus numériques dans ce nouveau contexte, le CTIC et l’Ambassade de France au Canada ont invité quelques 70 représentants d’organismes clés en France et au Canada à participer à une discussion sur ces questions. Parmi les thèmes de discussion figureront : les nouvelles technologies et les nouveaux modes de consommation, l’évolution des modèles d’affaires et les nouvelles opportunités qu’ils créent, ou encore l’évolution des politiques publiques et de la régulation.

L’événement d’une durée de trois jours comprendra des débats entre experts, des tables rondes, des études de cas et des présentations introductives par des personnalités visionnaires. Les conclusions de ces discussions, analyses et recommandations seront rassemblées et publiées dans un rapport final.

Ce forum a été organisé grâce à la participation active, aux conseils et au soutien financier de plusieurs partenaires parmi lesquels : Québecor Media, Music Canada, la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) et le Fonds des médias du Canada (FMC).

“La multiplication des plateformes de distribution internationales telles que iTunes, Netflix, ou Spotify a estompé la frontière entre contenu national et contenu international”, explique J. Serge Sasseville, Vice-président principal, Affaires corporatives et institutionnelles de Québecor Media. “Dans ce contexte, des pays résolument engagés dans la promotion d’une voix culturelle forte et distincte comme la France et le Canada sont confrontés à un double défi : créer des modèles d’affaires qui permettent le développement de telles voix et mettre en place un environnement réglementaire assez flexible pour que les artistes et les entreprises de ces pays puissent tirer partie de ces nouvelles plateformes. En quête de réponses aux questions que nous nous posons, nous espérons que ce forum nous permettra de tirer des leçons de nos réussites et de nos échecs respectifs”.

“Les entreprises de musique au Canada ont réagi aux mutations rapides de l’environnement numérique en investissant les plateformes numériques, en accordant des licences à de nouveaux services, et en incitant d’autres acteurs à explorer le marché relativement sous exploité qu’est le Canada”, affirme Graham Henderson, Président de Music Canada. “C’est le début d’une stratégie industrielle redynamisée en faveur de la musique dans ce pays, stratégie qui requiert des politiques publiques modernisées mais aussi le type de collaboration qu’encourage le Forum France-Canada sur le contenu numérique”.

“La SOCAN s’efforce d’être à l’avant-garde dans le domaine numérique aussi bien en interne que pour nos quelques 110 000 membres”, affirme Eric Baptiste, Chef de la direction de la SOCAN, la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique. “La technologie a révolutionné l’industrie de la musique. Seule une communication claire assurera des politiques nationales et internationales durables et compétitives. Le dialogue n’a jamais été aussi important, et le Forum France-Canada sur le contenu numérique permettra de s’assurer que tous les acteurs sont bien en phase avec le présent et prêts pour le futur”.

“Le Fonds des médias du Canada encourage la création et la promotion de contenus canadiens populaires et novateurs et d’applications logicielles innovantes destinés aux plateformes numériques actuelles et émergentes par le biais d’aides financières et de son expertise en matière industrielle”, explique Valerie Creighton, Présidente-directrice générale du Fonds des médias du Canada. “Nous nous réjouissons de participer activement au forum pour apprendre et échanger avec des décideurs des industries canadienne et française au moment où nous contribuons à préparer nos deux pays à répondre aux besoins du futur”.

Le forum a également reçu le soutien financier de Radio Canada, Téléfilm Canada, La Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario (SODIMO), le Fonds de la radiodiffusion et des nouveaux médias de Bell, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et TV5 Québec Canada.


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire