Paysage Audiovisuel

Raid sur Time Warner

Date: 26/09/2005

«It’s official and it’s war», selon Variety du 13 septembre qui résume ainsi la situation pour le moins tendue entre le «raider» Carl Icahn et Time Warner.

Après un été alternant menaces et rencontres au sommet, il semble que l’un des plus célèbres raiders américains (Icahn Partners possède 2,6% du capital de TW actuellement) tente une entrée en force au Conseil de Time Warner : dans une note à la commission idoine de la Bourse, il réitère son souhait que le groupe scinde (« spin off ») son activité de télévision par câble -Time Warner Cable- du reste des activités de contenu, afin de réévaluer l’action vers 26/28 USD, à partir de son niveau actuel (18 dollars), et disposer ainsi grâce à cette cession, de 20 milliards de dollars. Toujours selon Icahn, la politique du groupe complique la vision des investisseurs potentiels. Le CEO Richard Parsons calme le jeu en affirmant que toutes les hypothèses sont à l’étude, y compris une cession de 16% de Time Warner Cable une fois l’achat d’Adelphia finalisé.

De « faussement amicale » (« a tender offer » d’Icahn sur 10% du capital), l’attaque est devenue totale, le raider soulignant que l’action a perdu 4% de sa valeur depuis la nomination de Richard Parsons et qu’aucun des directeurs représentant les actionnaires n’était présent lorsque Time Warner a commis la « tragique erreur d’épouser AOL»…

Icahn: Time for change”, de Jill Goldsmith, Variety, 12 septembre 2005


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire