Paysage Audiovisuel

Signature d’un accord de partenariat entre l’Institut National de l’Audiovisuel et la Bibliothèque du Congrès américain

Date: 13/02/2012

Le 1er février 2012, Mathieu Gallet, Président-directeur général de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), premier centre audiovisuel dans le monde pour l’archivage numérique, et le Dr James H. Billington, Bibliothécaire (Librarian) de la Bibliothèque du Congrès, la plus grande du monde, ont signé un accord sans précédent dans les locaux de la Bibliothèque du Congrès, à Washington. Cette convention de partenariat prévoit, au cours des trois prochaines années, l’échange de près de 500 documents qui seront accessibles aux chercheurs au centre de consultation de l’Ina à la Bibliothèque nationale de France, à Paris, et au sein de la Motion Picture and Television Reading Room de la Bibliothèque, à Washington. Une partie des documents, tombés dans le domaine public, seront également disponibles sur le site Internet de la Bibliothèque numérique mondiale. Développée par la Bibliothèque du Congrès et l’UNESCO, elle met à disposition, gratuitement, sur son site Internet, une documentation considérable en provenance des pays et des cultures du monde entier.

Fondée en 1800, la Bibliothèque du Congrès possède la plus importante collection d’archives audiovisuelles et d’enregistrements sonores des Etats-Unis. Créé en 1974, l’Ina est un établissement public à caractère industriel et commercial chargé, notamment, d’archiver toutes les productions radiophoniques et télévisuelles françaises.

Une réception organisée le soir-même à la Maison française de Washington par l’Ina, en collaboration avec les Services culturels de l’Ambassade, et introduite par Antonin Baudry, Conseiller culturel, Roberta Shaffer, Associate Librarian, et Mathieu Gallet, a réuni près de 250 convives. Ces derniers ont assisté à la projection d’un documentaire de la série Mystères d’archives de l’Ina, intitulé Marylin Monroe en Corée. 1954, et de deux extraits d’archives de la Bibliothèque du Congrès sur la France de l’après-guerre, représentatifs des documents qui seront échangés prochainement entre l’Ina et la Bibliothèque.

Cet accord sans précédent entre deux géants du secteur des archives audiovisuelles signe le début d’un nouvel échange culturel entre la France et les Etats-Unis. Au cours des mois à venir, un groupe de chercheurs franco-américain sera mis en place par les deux partenaires afin d’établir la liste des contenus qui seront échangés.

Géraldine Durand


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire