Paysage Audiovisuel

Succès de la première édition du French-American Digital Lab, 16-25 novembre 2015

Date: 17/12/2015

Projet novateur s’inscrivant à la fois dans le cadre de la promotion des industries culturelles françaises aux États-Unis, de la 5ème famille à l’export définie par le ministre des Affaires Etrangères et placé sous la bannière de la French Tech New York, le French-American Digital Lab // Connecting Cultures a été initié par les services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis et coproduit avec Business France. Parrainé par la Ville de Paris et organisé avec le Made in New York Media Center by IFP (incubateur de la ville de New York créé à l’initiative du précédent maire Bloomberg), il repose sur un réseau composé d’incubateurs parisiens (Créatis/la Gaité Lyrique, NUMA, Paris&Co) et bénéficie du soutien de l’Institut Français, d’Orange et de Havas (ces deux derniers sous la forme d’un mécénat de compétences).

Ce programme a pour principal objectif de proposer à des startups du monde culturel une immersion dans l’écosystème américain,  leur permettant de bénéficier d’une première approche du marché, de repenser leurs produits culturels eu égard aux usages des consommateurs et des stratégies des institutions culturelles, afin d’envisager, dans un second temps, une phase de commercialisation.

Placé cette année sous le thème général des nouvelles formes de narration (« storytelling »), le French-American Digital Lab a accueilli 9 startups françaises (la dixième, Keakr,  ayant dû renoncer à sa participation, affectée par les événements tragiques du 13 novembre), soit 19 entrepreneurs au cours de dix jours d’un programme consistant : Actialuna, Artips, Booxup, Interactive 4D and Transmedia Ready, Monument Tracker, SISSO, Sonic Solveig, Theatre in Paris, Update Marilyn. Elles avaient été sélectionnées parmi plusieurs dizaines de candidatures par un jury présidé par le conseiller culturel adjoint et comprenant 10 membres : Emilie Friedli, directrice de l’incubateur Créatis ; Anne Gousset, directrice des incubateurs Paris&Co ; Romain Amblard, directeur de l’accélération au NUMA ; Sabrina Dridje, directrice du Made in NY Media Center by IFP ; Ryan Mclaughlin, Directeur de la Stratégie, Tribal Worldwide ; Vanessa Goldstein, Senior Strategist, YouTube Spaces ; Laurence Le Ny, VP Musique, Livre et Infotainment, et Antoine de Possesse Directeur de Startups Busines Development d’Orange ; Florence Tison, chef du Pôle Service, Business France ; François Guern, attaché numérique, Services Culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis.


Déroulement :

L’organisation du programme d’échange French-American Digital Lab // Connecting Cultures s’est déroulée sur 18 mois, de la phase de conception et de mise en place des partenariats (début 2014) jusqu’à sa réalisation (novembre 2015).

S’adressant à des startups « early stage », le French American Digital Lab // Connecting Cultures se compose de trois axes :

– 11 ateliers et sessions conduits par des spécialistes de premier plan, portant sur des aspects précis : stratégie marketing, « design thinking », initiation aux règles du monde des affaires (proposée par Business France), dispositifs en matière de droit de propriété intellectuelle, entrainement au « pitch ». Chaque journée était placée à l’aune d’une thématique précise (« Ideation and Inspiration » ; « Funding creative startups » ;  « Monetization Strategies for Digital media » ; « Marketing and defining your audience » ; « Digital media in the cultural sector » ; « The NYC Startup landscape » ).

Conduites par des spécialistes expérimentés (Martin Rogard, DG de Dailymotion USA ; Allen Bargfrede, DG de Rethink Music et professeur à  Berklee College of Music ; Cecily Mak, Directrice Juridique de Flipboard ; Rinat Aruh, fondatrice d’Aruliden ; Jessica  Brillhart, réalisatrice à Google Cardboard ; John Dimatos, Directeur Partenariat Design et Technologie de Kickstarter ; Barin Nahvi Rovzar, Directrice Executive R&D Strategy à Hearst Corporation ; Sree Sreenivasan, Chief Digital Officer au Metropolitan Museum of Art ; Julia Kaganskiy, Directrice du New Inc. ; Gianluca Galleto, Directeur des Affaires Internationales à NYCEDC ; Stacey Fuller, SVP Head of Content à Havas Media ; Thomas Minc, Director of Integrated Strategy à Havas Media), ces séquences ont été essentielles à une meilleure compréhension de l’environnement new yorkais.

– 6 visites d’entreprises et institutions culturelles de premier plan, afin de mieux saisir leur vision stratégique et la manière dont elles intègrent l’innovation dans leurs processus de développement : Google, Youtube, Hearst, Kickstarter, Metropolitan Museum et le New Museum (premier incubateur conçu au sein d’un musée américain, le New Museum).

– 4 créneaux de rendez-vous individuels, soit un total de =59 rendez-vous= pour la plupart organisés par les services culturels (avec notamment le Chief Digital Officer du Lincoln Center, le Directeur Digital Media Strategy & Business Development de Marvel, le Directeur de l’Expérience de la New York Public Library, la Vice-Présidente NYCEDC and Social Capital Desk, la directrice Marketing de Julliard Global Ventures), qui ont permis aux 9 startups de rencontrer des représentants d’institutions culturelles majeures de New York, autant de futurs partenaires.

– Enfin, une soirée de « pitch » leur a permis de présenter leur produit devant plus d’une centaine d’acteurs du monde numérique new-yorkais.

dlab-participants-dumbo-c-fanny-texier


Bilan :

Les premiers retours des participants montrent leur satisfaction à l’égard du programme. Selon ceux-ci :
– Le programme, dense mais efficient,  a réussi à proposer un équilibre entre la diversité des  types de formats proposés, mais également une articulation forte et bienvenue entre le volet culturel et le volet « business » ;
– Les intervenants étaient jugés d’un niveau excellent et particulièrement pertinents, livrant des clés essentielles à la compréhension du marché et à leur positionnement futur; les ateliers ont permis de redéfinir leurs cibles et d’affiner leurs objectifs ;
– Le programme leur permettra d’éviter de nombreuses erreurs qui auraient pu être commises et de préparer leur expansion aux États-Unis ;
– A ce stade, la plupart d’entre eux  envisagent un retour à moyenne échéance à New York (6 mois/un an) afin de développer leur marché ;
– Les rendez-vous individualisés ont permis d’établir le premier contact avec des partenaires potentiels. D’ores et déjà, plusieurs signatures de contrats sont envisagées.

Les services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis et Business France accompagneront dans les mois à venir les prochaines étapes new-yorkaises de ces 9 startups. Un bilan individuel leur sera proposé par Business France afin d’envisager leur retour dans le cadre des programmes d’accompagnement de l’agence.

Par ailleurs, le French-American Digital Lab a bénéficié d’une excellente couverture média, portée par des publications de référence dans le secteur (Maddyness, L’Usine Digitale, Livres Hebdo), alors que BFMTV Business proposait une émission spéciale dans le cadre du « Grand Journal » (http://bfmbusiness.bfmtv.com/search?q=Digital+lab&filter=0)


Le French-American Digital Lab est le premier programme intégré cogéré par le réseau culturel de l’Ambassade de France aux États-Unis et Business France. Entièrement dédié au soutien à la filière des ICC et des contenus culturels numériques français, il repose sur un partage d’expertises sectorielles et de réseaux professionnels qui permet de rompre avec la logique des silos et, ce faisant, de se placer au cœur des attentes de ces startups en phase d’amorçage. Se positionnant volontairement sur la découverte des écosystèmes et l’adaptation des produits aux marchés, le French-American Digital Lab se distingue des autres programmes portés par les agences et collectivités territoriales françaises aux États-Unis, tout en s’avérant complémentaires des dispositifs développés par ceux-ci.

Les services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire