Musique > Productions Françaises



www.french-music.org

Compte-rendu des productions françaises aux États-Unis et au Canada en 2010. Toutes ces informations ont été obtenues par le Bureauexport de New York.
Bureauexport New York
972 5th Avenue – New York, NY 10075 – USA
Tel: + 1 212 988 4388
Email: newyork@french-music.org


NOMBRE DE SORTIES EN LICENCE/DISTRIBUTION

Afin de renseigner au mieux le nombre de sorties de productions françaises sur le territoire américain, le bureauexport New York s’est adressé dans un premier temps aux labels et professionnels français membres qui ont transmis leurs informations. Pour compléter la liste amorcée, des recherches sur Internet (Amazon.com, iTunes, sites des distributeurs majeurs…) ont également été menées. Il faut cependant préciser que, malgré nos efforts, les chiffres obtenus sont à considérer comme des estimations et doivent sans aucun doute être revus à la hausse.

Concernant les sorties physiques, on dénombre au total cette année, d’après les informations récoltées, 165 sorties de productions françaises aux Etats-Unis dont 68 en licence.

Ce résultat est sans comparaison avec le nombre de sorties digitales qui sont malheureusement difficiles à comptabiliser. A titre d’exemple, le catalogue 2010 des sorties de productions françaises pour un aggrégateur comme Believe Digital a atteint les 435 références.

———————————————————————————————–

MEILLEURES VENTES FRANCAISES SINGLE/ALBUM

A partir des informations données par les export-managers français et certains labels américains plus à même de renseigner certains éléments, un classement des 10 meilleures ventes (albums) de productions françaises aux Etats-Unis en 2010 a pu être établi.

Phoenix s’impose incontestablement sur le marché américain. Avec 200 000 ventes en 2009, année de sortie de Wolfang Amadeus Phoenix, et plus de 300 000 ventes cette année, leur album a été certifié or en septembre 2010. David Guetta se démarque également en atteignant les 200 000 ventes avec One Love.
Devant ces résultats exceptionnels, les autres chiffres de ventes semblent moindres alors qu’on enregistre pourtant, cette année encore, de très belles performances.
Grâce à une bonne promotion lors de sa sortie en janvier, le dernier album de Charlotte Gainsbourg IRM a marqué le début de l’année 2010. 60 000 exemplaires ont été vendus aux Etats-Unis. Le nouvel album de Gotan Project, Tango 3.0, sorti le 20 avril, a aussi reçu un bon accueil. Les 20 000 exemplaires vendus laissent à penser qu’il emprunte la même trajectoire que son prédécesseur : Lunatico, sorti en 2006 et vendu à plus de 60 000 exemplaires depuis. Les groupes électro français confirment cette année encore leur implantation sur le marché américain. Justice, Daft Punk et bien sûr David Guetta obtiennent encore d’excellents résultats. Daft Punk termine par ailleurs l’année 2010 avec la sortie prometteuse de la bande originale du dernier Disney Tron : Legacy. On notera aussi le bon résultat de Caravan Palace malgré une sortie à un moment relativement avancé de l’année (juillet) pour ce tout premier album distribué aux Etats-Unis.
Enfin, même s’il n’est pas présent dans le Top 10, Tinariwen comptabilise de bonnes ventes avec 7 700 exemplaires. Le groupe a de plus fait partie du Top 10 des Artistes Internationaux sur Amazon.com (Etats-Unis) cette année.

Concernant les singles, la situation est assez similaire et les mêmes artistes occupent le haut des classements. « 1901 » de Phoenix s’est notamment écoulé à plus de 500 000 exemplaires et a été certifié Or en mars 2010. Cependant, c’est David Guetta qui bat cette année tous les records : Sexy Bitch a été certifié single d’or, de platine et double multi-platinum grâce à ces 2 millions d’unités vendues. Parmi les autres artistes se démarquant au niveau des singles, on peut mentionner Antoine Clamaran qui bénéficiait au mois d’octobre de 250 à 300 téléchargements par semaine ou Breakbot pour qui les Etats-Unis sont le deuxième territoire de ventes après la France. Enfin, Stromae a vendu 100 000 exemplaires de son single « Alors On Danse » remixé avec Kanye West et Gilbere Forte.

———————————————————————————————–

POSITION DES TITRES FRANCAIS DANS LES CHARTS

Un suivi régulier des charts chaque semaine et des recherches plus poussées auprès de Billboard, et iTunes permettent d’avoir une bonne image de la présence française dans les charts.

En 2010, 20 productions françaises comptabilisent 84 rentrées dans les charts Billboard : Ahmad Jamal, Ali Farka Touré, Basseyou Kouyate, Caravan Palace, Charlotte Gainsbourg, Dan Black, David Guetta, Dee Dee Bridgewater, Gotan Project, John Butler Trio, Lionel Loueke, Phoenix, Rachid Taha, Richard Galliano, Rodrigo y Gabriela, Salif Keita, Stacey Kent, Tony Allen et Uffie. Ils se rattachent principalement à la catégorie « Musiques du monde ». Leurs résultats sont significatifs avec une bonne moyenne : une présence à la 25e place pendant 9 semaines.
Cinq artistes ont fait une entrée dans le Billboard 200 :
– Charlotte Gainsbourg avec IRM à la 69e place pendant 2 semaines ;
– David Guetta avec One Love à la 151e place pendant 6 semaines ;
– John Butler Trio avec April Uprising pendant 3 semaines aux 36e puis 42e places ;
– Phoenix avec Wolfgang Amadeus Phoenix à la 38e place pendant 31 semaines ;
– Rodrigo y Gabriela avec 11:11 à la 144e pendant 1 semaine.

Concernant les records de durée, de nombreux artistes ont bénéficié d’une longue présence dans les charts Billboard. David Guetta est resté durant 46 semaines à la 4e place de la catégorie « Dance Electronic Album » pour son album One Love. Le dernier album de Rodrigo y Gabriela s’est maintenu pendant 45 semaines à la 1e place « World Albums ». L’album de Phoenix a été en 2e place dans la catégorie « Independent Album » pendant 31 semaines. Tango 3.0 de Gotan Project a, quant à lui, occupé la 2e place du classement « World Albums » pendant 24 semaines.
Concernant les singles, Phoenix est encore une fois à l’honneur. « Lisztomania » s’est maintenu pendant 42 semaines à la 4e position du classement « Alternative Songs » et pendant 40 semaines à la 5e du classement « Rock Songs ». Avec « 1901 », Phoenix a occupé pendant 35 semaines le classement « Alternative Songs » à la 1e place et pendant 30 semaines le « Rock Songs » à la 3e place. En juin 2010, Phoenix devenait le premier groupe signé sous un label indépendant à être présent simultanément dans deux Top 10 avec leurs morceaux « Lisztomania » et « 1901 » de toute l’histoire de Billboard/Nielsen BDS Alternative Chart.

Parmi les 16 productions françaises présentes dans les charts digitales Billboard et iTunes avec 39 rentrées, les catégories « Musiques du monde » et « Musiques électroniques » sont aussi les mieux représentées: Ali Farka Touré, Amadou & Mariam, Angelique Kidjo, Caravan Palace, Charlotte Gainsbourg, Chilly Gonzales, Daft Punk, David Guetta, Fedde Le Grand, Gotan Project, Kavinsky, Madeleine Peyroux, Phoenix, Rodrigo y Gabriela, Royksopp et Stéphane Pompougnac.
En tête des classements, on a pu voir Angelique Kidjo dans le « Top 10 World Albums », Caravan Palace dans le « Top 10 Jazz Albums », David Guetta dans le « Top 10 Dance Songs » et bien sûr Phoenix dans le « Top 10 Alternative Albums ».
Daft Punk, Gotan Project, Rodrigo y Gabriela et Royksopp ont respectivement occupé la seconde position des « Top 10 Electronic Songs » pour « Derezzed » (Tron : Legacy), « Top 10 Electronic Albums » pour Tango 3.0, « Top 10 World Albums » pour 11:11 et « Top 10 Dance Electronic Albums » pour Senior.
Enfin, on peut noter que la chanson « Never Stop » de Gonzales a été nommée « Song of the Week » par le classement Starbucks/iTunes tout comme « Heaven Can Wait » de Charlotte Gainsbourg qui a bénéficié d’une opération spéciale : des cartes de téléchargement gratuites de ce morceau ayant été mis à disposition dans tous les Starbucks américains pendant la semaine du 2 au 8 mars.

Sur l’année 2010, Phoenix, Daft Punk et David Guetta ont constamment occupé les charts iTunes et Billboard.

Pourcentage des sorties de production française par style musical :

———————————————————————————————–

EVOLUTION PAR RAPPORT AUX ANNEES PRECEDENTES (2008 et 2009)

Le nombre de sorties de productions françaises aux Etats-Unis en 2010 a connu une baisse de 28% par rapport à 2009 où 236 sorties physiques avaient été dénombrées. Toutefois, les deux chiffres restent dans un ordre de grandeur comparable et bien loin des 83 sorties comptabilisées en 2008. De plus, le nombre de sorties en licence reste stable (65 en 2009, 68 en 2010).

Cette année encore, une part importante des sorties concerne la catégorie « Pop / Rock / Chanson ». Néanmoins, on observe un rééquilibrage par rapport aux deux années précédentes où ce style musical représentait environ 50% des sorties de productions françaises (58% en 2009 et 44% en 2008). Les sorties « Musiques électroniques » restent comparables avec 26% en 2010 contre 20% en 2009 et 28% en 2008. Les productions « Musiques du monde » reprennent cette année un niveau comparable à l’année 2008 aux alentours de 20% et contrebalancent donc la chute de 58% de l’année passée. Enfin, si les sorties concernant les « Musiques urbaines » restent très faibles, les sorties « Jazz » connaissent quant à elles une hausse d’environ 50% par rapport à 2009.

Comme en 2009, Phoenix et David Guetta dominent les ventes. Le Top 10 des ventes de productions françaises descend ensuite à des chiffres plus habituels. Les catégories « Pop / Rock / Chanson », « Musiques électroniques » et « Musiques du monde » dominent toujours.

Du côté des charts, la situation change par rapport à 2009 et les productions françaises occupent globalement de meilleures places que ce soit dans les charts Billboard ou iTunes. On observe un revirement entre les ventes physiques et digitales. Si le nombre d’artistes présents dans les charts de ventes physiques augmentent de 81% par rapport à 2009, on observe une chute de 46% concernant le digital qui peut être expliquée par la consolidation des artistes mainstream au désavantage des artistes plus alternatifs. Cependant si on compte maintenant les entrées dans les charts, on observe une hausse des deux secteurs avec +58,3% pour le digital et +156% pour le physique. Si la majorité des artistes présents dans les charts sont plutôt liés aux « Musiques du monde », David Guetta, Phoenix et Daft Punk restent des artistes incontournables et connaissent un franc succès aux Etats-Unis.

———————————————————————————————–


SPECTACLE VIVANT

Nombre de concerts et tournées d’artistes français

En 2010, le bureauexport New York a recensé plus de 1100 concerts de 157 productions françaises sur le territoire des Etats-Unis (cf. Annexe Concerts et tournées US 2010).
Hausse de + 38 % Par rapport à l’année dernière.
En moyenne, chaque artiste s’est donc produit environ à 7 reprises. Ce chiffre est signalé à titre indicatif car dans la réalité certaines tournées comprennent souvent plus d’une dizaine de dates (Malika Zarra, Nouvelle Vague, Pink Martini, Phoenix, etc.) alors que certains artistes se produisent seulement de manière très ponctuelle. Yann Tiersen a notamment donné un concert le 8 octobre 2010 au Concert Hall of the New York Society for Ethical Culture à l’occasion de la sortie de son dernier album Dust Lane. Izia s’est quant à elle produite pour une seule date le 9 septembre 2010 à New York lors de la Chanel Party de la Fashion Week.

Certaines tournées et événements 2010 ont été particulièrement remarquables. Phoenix s’est produit aux Etats-Unis à 40 reprises dans le courant 2010, jouant à guichets fermés 15 fois. Le succès de Phoenix a été plus que confirmé par leur concert au Madison Square Garden à New York le 20 octobre 2010. Premier groupe français à jouer dans cette salle mythique, Phoenix a fait salle comble (20 000 personnes) et a partagé la scène pour quelques morceaux avec les Daft Punk, faisant de ce concert un moment historique. Parmi les autres concerts mémorables à New York, on se doit de citer celui de Busy P le 30 octobre au Hiro Ballroom qui a fait salle comble et l’événement anniversaire dédié à Ed Banger au Terminal 5 où Justice a fait une apparition remarquée. La tournée du Groupe Gojira en première partie de Metallica dans les stades combles de plus de 40, 000 personnes a été aussi remarquable. La tournée du groupe Air à travers les Etats-Unis au mois de mars a aussi été une grande réussite avec une onzième et dernière prestation à guichets fermés au Walt Disney Concert Hall de Los Angeles. Manu Chao a aussi eu lors de sa tournée des dates sold out. Enfin, la venue de David Guetta en décembre a créé un véritable buzz : ces concerts ont été mis en valeur en page d’accueil de Myspace à travers un concours pour gagner des places pour ces shows et ce sont plus de 3 millions de personnes qui ont partagé l’information via Myspace.


Présence française sur les festivals prescripteurs

En 2010, on compte une vingtaine d’importants festivals américains (liste non-exhaustive) ayant programmé des productions françaises. Phoenix a en particulier partagé la tête d’affiche de nombreux festivals comme le Coachella Festival ou le Lollapalooza.

• All Points West (août / Jersey City, NJ) : Etienne de Crécy
• Austin City Limits Festival (septembre / Autin, TX) : Dan Black
• BAM Festival (juin / New York, NY) : Tony Allen, Vieux Farka Touré
• Bonnaroo Festival (juin / Manchester, TN) : John Butler Trio, Phoenix, Tinariwen
• Bumbershoot (juin / Seattle, WA) : Angelique Kidjo
• Carefusion Newport Jazz Festival (août / Newport, RI) : Ahmad Jamal
• Central Park Summerstage (été / New York, NY) : Anita Tijoux, Tinariwen, Victor Démé, Lo’Jo, Salif Keita,
• Chicago World Music Festival (Septembre / Chicago, IL) : Khaira Arby, Malika Zarra
• Coachella Festival (avril / Indio, CA) : Charlotte Gainsbourg, David Guetta, Phoenix, Yann Tiersen
• Culture Collide Festival (octobre / Los Angeles, CA) : Revolver, Sebastien Tellier
• Detroit Electronic Music Festival (mai / Detroit, MN) : Agoria
• Django Reinhardt Festival (octobre / New York, NY) : Pierre Blanchard, Xavier Nikq
• Electric Zoo (septembre / New York, NY) : Aeroplane, Benny Benassi, DJ Medhi
• Festival International de Louisiane (avril / Lafayette, LA) : Bassekou Kouyate
• Global Roots Festival (septembre / Minneapolis, MN) : Khaira Arby
• Hard Haunted Mansion (octobre / Los Angeles, CA) : Brodinski, Busy P, Mr Oizo, Sebastian
• Lollapalooza (août / Chicago, IL) : Dan Black, Phoenix
• Monterey Jazz Festival (septembre / Monterrey, CA) : Ahmad Jamal, Angelique Kidjo, Les Nubians
• Make Music New York (juin / New York, NY) : Acid Washed, General Elektriks, La Grande Sophie, Lo’Jo, Salif Keita, Sébastien Schuller, Tabou Combo
• Outside Lands (août / San Francisco, CA) : Phoenix, Vieux Farka Touré
• San Francisco Jazz Festival (annuel / San Francisco, CA) : Tinariwen
• Stern Grove Festival (été / San Francisco, CA) : Angélique Kidjo, Caravan Palace
• Treasure Island Festival (octobre / San Francisco, CA) : Jamaica

Enfin, la deuxième édition du OhlaLA Festival, uniquement dédié aux productions françaises et ayant lieu en Californie, a connu un grand succès. La programmation réunissait : El Hijo de la Cumbia, General Elektriks, Gotan Project, Acid Washed, Kavinsky, Sébastien Tellier, Turzi, Revolver, The Bewitched Hands on The Top of our Heads.

En outre, un grand nombre de productions françaises ont aussi été invités lors des showcases organisés sur les salons de professionnels tels que globalFEST, Winterjazz Festival, South By Southwest et CMJ.

Pourcentage par style musical

Exceptée pour les « Musiques urbaines », les concerts de productions françaises aux Etats-Unis se répartissent assez équitablement entre les différents genres musicaux.




Evolution par rapport aux années précédentes (2008 et 2009)

Malgré la baisse du secteur live aux Etats-Unis, les productions françaises connaissent une belle progression. Après une baisse notable entre 2008 et 2009, le nombre de concerts a progressé passant de 755 à plus de 1 100.

Si on compare le nombre de concerts par artiste, là encore on observe une nette progression puisque on retrouve une moyenne comparable à celle de 2008 (7,4) avec environ 7 concerts pour chaque production française en 2010 contre 5.4 seulement en 2009.

On observe également une légère hausse de la représentation française dans les festivals prescripteurs aux Etats-Unis. Cette année, 23 festivals ayant programmé des groupes français ont été recensés (contre 18 en 2009).

Concernant les styles musicaux les plus représentés dans les spectacles vivants, le seul grand changement par rapport à 2009 est la très nette progression du « Jazz » au détriment des catégories « Musiques électroniques » et « Pop / Rock / Chanson ». Cette dernière reste toutefois la mieux représentée.


Événements / Salons professionnels :

Les productions françaises ont, cette année encore, bien été présentes sur les salons et événements professionnels aux Etats-Unis.

– globalFest (le 10 janvier 2010 à New York)
Organisé par le World Music Institute, Joe’s Pub, le Public Theater et The Bowery Presents avec le soutien des Services culturels de l’Ambassade de France et du Bureau Export, cet événement dédié aux musiques du monde a lieu chaque année durant la conférence de l’Association of Performing Art Center (APAP). Les artistes suivants s’y sont produit en 2010 : Caravan Palace, Alif Naaba, Nguyên Lê’s Saiyuket et François Ladrezo & Alka Omeka. Ce festival est un excellent tremplin pour trouver des opportunités de diffusion et de tournée aux Etats-Unis. Le succès Cavaran Palace au Global Fest 2010 leur a permis de monter une tournée au printemps avec l’agence Mundo Mondo.

– NYC Winterjazz Music Festival (les 8 et 9 janvier 2010 à New York)
Le NYC Winterjazz Music Festival aussi organisé durant la conférence de l’APAP. Pour cette édition 2010, des artistes français et/ou francophones ont été invités à se produire devant un large public : The Emile Parisien Quartet, Baptiste Trotignon, Ibrahim Maalouf et Lionel Loueke. En marge du Winterjazz Fest, Abaji s’est également produit dans une soirée spéciale organisée par l’agence Mondo Mundo au Hiro Ballroom.

– South by Southwest – du 17 au 21 mars 2010 – Austin, TX
Premier salon américain des musiques actuelles, South by Southwest est un évènement incontournable pour les artistes internationaux. La présence française en 2010 a été très bonne avec 35 artistes : Antipop Consortium, Binary Audio Misfits, Brisa Roché, Brodinski, Cocoon, Dan Black, Dead Sexy Inc., Débruit, Electric Electric, General Elektriks, Ghinzu, Gonzales, Green Shape, Hifiklub, King of Conspiracy, l’Orchidée d’Hawai, Make The Girl Dance, Marianne Dissard, Onili, Papier Tigre, Paral-lel, Sébastien Schuller, She’s a boy, Shine, Sliimy, Soko, Stereoheroes, The Bewitched Hands on the Top of our Heads, The Toxic Avenger et Uffie.

– CMJ Music & Marathon – Du 19 au 23 octobre 2010 – New York, NY
Evénement exclusif dans le monde de la musique tant à l’échelle nationale qu’internationale, le CMJ Music & Film Marathon a accueilli 14 artistes français en octobre 2010 : Emilie Simon, Jamaica, Mikix the Cat, Pilooski, Revolver, Soko, The Aikiu, The Bewitched Hands on The Top of our Heads, The Rodeo, Yuksek & Brodinski aka The Krays. Tout comme le South by Southwest, le CMJ Marathon permet souvent aux artistes de booker d’autres dates aux alentours du festival. Ce fut le cas cette année pour Onili, Soko, Revolver, Yuksek, Emilie Simon et The Rodeo.