Radio

La radio par satellite sur le marché canadien

Date: 25/02/2006

Après une longue attente, la radio par satellite est finalement apparue sur le marché canadien. Lors de l’appel d’offre lancé par le CRTC (www.crtc.ca), les deux compagnies choisies sont les compagnies américaines XM (www.xmradio.ca) et Sirius (www.siriuscanada.ca), à défaut de candidats canadiens. Après s’être vu accorder leurs licences en juin 2005, les deux consortiums canado américains Sirius et XM Canada lançaient leurs nouveaux services le 1er décembre 2005, espérant toucher des clients dans la période de Noël.

Aucun chiffre n’est encore rendu public sur le lancement de ce nouveau service. Si la radio par satellite n’en est qu’à ses débuts (entrée en service aux Etats-Unis en 2001), les bons résultats US (9 millions d’abonnés actuellement) permettent d’escompter un développement rapide. Selon les deux compagnies Sirius et XM, le marché canadien devrait atteindre 1 million d’abonnés d’ici 2008 et espère 80 000 abonnés dès les premiers mois. Dans un pays aussi étendu que le Canada, la radio par satellite est certainement un média efficace. On attend aussi les futurs partenariats de Sirius et XM avec les constructeurs automobiles, comme on peut déjà le voir aux Etats-Unis.

Concernant les abonnements, Sirius propose 100 fréquences pour 14,99C$ alors que XM offre 80 fréquences pour 12,99C$. Les utilisateurs doivent aussi s’équiper de récepteurs radios (à coût minimum de 70C$) homologués pour les deux opérateurs.

Sirius et XM offrent des chaînes d’information en continu, des chaînes sportives ainsi que des chaînes musicales. Le CRTC a imposé 10% de fréquences canadiennes, dont 4 francophones, 5 anglophones et une multilingue, ainsi qu’un engagement en faveur des artistes canadiens. Les chaînes canadiennes doivent consacrer 85% de leur programmation musicale à la diffusion d’artistes du pays.

Pour exemple, Sirius offre trois chaînes musicales ayant pour mandat de valoriser les artistes de la scène émergente canadienne – CBC Radio 3, Iceberg Radio et Bande à part.

Les deux compagnies se sont engagées devant le CRTC à consacrer 5% de leurs revenus au soutien des artistes : XM Radio Satellite a versé 50 000 C$ à Stéphie Shock ainsi qu’au groupe Les trois accords. Pour être admissible au programme d’aide, les candidats doivent entre autre avoir obtenu un disque d’or (soit plus de 50 000 exemplaires) et signé une entente avec une maison de disques française. Ces montants aideront les artistes dans leur carrière en Europe. Au cours de sa première période de licence, XM Radio Satellite entend investir 35 millions C$ pour soutenir la croissance de l’industrie canadienne de la musique et du divertissement, dont 50% sera réservé aux francophones.

Jeanne Goubet


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire