Radio

Plus de 1000 milliards de streams pour le 1er semestre 2015, mais les droits d’auteur sont encore faibles

Date: 22/10/2015

Next Big Sound (NBS), analyste spécialiste du marché de la musique américain, a enregistré plus de 1000 milliards de streams au cours de la première moitié de l’année 2015. Malheureusement, la plupart d’entre eux n’ont pas été monétisés.

Dans son rapport, NBS explique que le nouvel enjeu du marché musical est une transparence complète, afin que cette monétisation puisse être effective et que ce chiffre extraordinaire profite aussi aux artistes dont les œuvres sont tant écoutées. Très exactement 1 032 225 905 640 chansons ont été écoutées sur Pandora, Rdio, Spotify, SoundCloud, Vevo, Vimeo et YouTube, les plateformes de streaming suivies par NBS au cours des 6 premiers mois de l’année 2015. Ce chiffre n’est bien sûr pas exhaustif (NBS ne compte pas dans ses chiffres Deezer, Slacker et Rhapsody par exemple) mais il retranscrit l’appétence mondiale pour la musique.

Parmi les services de streaming les plus utilisés, Pandora, n°1 aux Etats-Unis, n’a jamais révélé le nombre de streams dont il bénéficiait. Selon ses revenus au deuxième trimestre et le nombre de chansons écoutées en ligne, on peut estimer ce nombre à 182 milliards. SoundCloud représente aussi une part très importante avec 26,5 milliards de streams sur la période étudiée. Si chaque stream rapportait 35 centimes, en 6 mois, les revenus tirés du streaming seraient de 3,6 milliards de dollars et de 7,2 milliards en un an. Pourtant, en 2014, le streaming n’a rapporté que 2,2 milliards de dollars aux labels selon l’IFPI. Une meilleure monétisation doit donc être mise en place pour que cette nouvelle opportunité se transforme en source de revenus effective pour les créateurs.

Pour en savoir plus :  Billboard

Informations fournies par le Bureau Export de la musique à New York


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire