Télévision

3ème édition de Direct to Series : Un rendez-vous attendu par les professionnels américains, dans un contexte de production en forte croissance

Date: 24/11/2015


Direct to Series Direct to Series

Organisée par les Services Culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis et la Commission du Film d’Ile-de-France, la troisième édition de DIRECT TO SERIES, présentation de séries TV françaises, s’est tenue le 27 et 28 octobre à Los Angeles. Après une session de rencontres individuelles (80 rendez-vous entre producteurs / scénaristes français et professionnels américains), tables rondes et projections ont alterné devant un public professionnel, venu en nombre, alors que la demande de nouveaux contenus est forte.

Cette manifestation rendue possible grâce au soutien constant de la SACD, et l’arrivée de nouveaux partenaires (Federation Entertainment, The Oligarchs Entertainment, Lagardère, ainsi qu’un club de partenaires publics et privés), a eu lieu au Pacific Design Center à Los Angeles.

L’objectif de DIRECT TO SERIES est de proposer aux professionnels américains à la recherche de nouveaux contenu (producteurs, studios, agents, showrunners, networks, chaînes du câble et plateformes VOD) un panorama de la création française actuelle dans le domaine de la série à travers une sélection de programmes originaux et ambitieux sur le plan créatif et dans la démarche de production.

Le succès de cette troisième édition a confirmé la légitimité d’une opération de promotion de la fiction française à Los Angeles et l’intérêt croissant que les professionnels américains lui accordent, compte tenu de la demande exponentielle de la télévision américaine pour des contenus originaux et innovants.

Un marché de la diffusion en plein bouleversement, une demande de contenu de plus en plus soutenue

Avec l’arrivée de la diffusion numérique dans les foyers et la multiplication des supports de diffusion, le spectre des diffuseurs américains s’est considérablement élargi ces dernières années : les chaines hertziennes et du câble subissent une concurrence forte des plateformes digitales désormais bien installées (principalement Netflix, Hulu, Amazon, Crackle, CW Seed), elles-mêmes concurrencées par de nouveaux acteurs du digital : naissance de chaines digitales du câble en 2013 (Pivot), multiplication des chaines Youtube, et arrivée récente des modèles hybrides type MCN (Multi channels networks, intégrant des chaines Youtube et des chaines propres).

En conséquence, la production de séries TV aux Etats Unis connait depuis quelques années un véritable âge d’or se traduisant par un volume de séries produites chaque année plus important. On estime qu’actuellement environ 400 séries TV originales sont diffusées aux Etats-Unis.

Devant l’explosion de la demande, l’offre créative locale ne semble plus suffisante, et les producteurs se tournent de plus en plus vers l’étranger pour trouver de nouvelles idées.

En 2014, sur les 140 projets lancés en développement ou en production chaque année, une quarantaine environ est adaptée de séries étrangères. Ce contexte favorable laisse donc apparaitre de vraies opportunités d’export en faveur de la fiction française et de la circulation de ses œuvres.

Dans ce contexte, la troisième édition de DIRECT TO SERIES a trouvé un écho tout particulier auprès de nombreux professionnels américains.

La présence de professionnels américains de premier plan

Près de 300 professionnels américains ont ainsi participé à cette troisième édition de Direct To Series. On comptait notamment la présence :
– de plusieurs majors : Sony Pictures, Fox Television, Warner bros),
– des agences artistiques : Guersch Agency, CAA, Paradigm, UTA et WME
– des plateformes VOD : Netflix, HULU, Amazon, Cinedigm
– des sociétés de production : Wolf Films, Fabrik Entertainment, Sander Moses Productions mais aussi Paramount, HBO, RealTV, Participant media, Gaumont, Legendary, Lionsgate, Endemol Studios,Fremantle, NBC Universal, Fox Television Studios…
– des chaînes de télévision : CBS, CW Network, ABC, AMC, Starz

Une programmation riche et diversifiée

Cette 3ème édition proposait une sélection d’une vingtaine de séries-phares issues de la production de séries françaises en 2015. La première sélection intitulée SUCCESS STORIES présentait les productions ayant connu un fort succès en France et/ou comptant déjà plusieurs saisons : LES REVENANTS (C+) – AINSI SOIENT-ILS (ARTE) – CANDICE RENOIR (F2) – CHEFS (F2) – CHERIF (F2) – DISPARUE (F2) – LA VIE DEVANT ELLES (F3) – LES TEMOINS (F2) – NINA (F2) – TUNNEL (C+)

Un deuxième programme était ensuite proposé, composé de séries récentes ou inédites : THE LAST PANTHERS (C+) – LE SECRET D’ELISE (TF1) – LE PASSAGER (F2) – LEBOWITZ CONTRE LEBOWITZ (F2) – MALATERRA (F2) – BEYOND THE WALLS (ARTE) – AU SERVICE DE LA FRANCE (ARTE)

Enfin, DIRECT TO SERIES a présenté le pilote de l’une des séries réalisées dans le cadre de la première promotion de l’écriture de séries à la FEMIS : IRRESPONSABLE. Cette comédie, présentée par son auteur, Frédéric Rosset, et le scénariste Franck Philippon, en charge de l’enseignement de l’écriture de séries à la Fémis, fait déjà l’objet d’une production de 10 épisodes par OCS et Tetra Media Fiction, dont le tournage a commencé en octobre 2015.

Des séries inédites sur les écrans français présentés en avant-première

Même si DIRECT TO SERIES se veut avant tout un événement professionnel, des pilotes de séries inédites ont été présentés en avant-première lors de deux soirées évènementielles ouvertes au public. Ces séances étaient suivies de débats avec les créateurs et producteurs français venus pour l’occasion. Le producteur Alex Berger (TOP – The Oligarchs Productions) a ainsi présenté, aux côtés de Raphaël Chevènement, l’un des auteurs, la série LE BUREAU DES LEGENDES (THE BUREAU), diffusée sur Canal + en 2015. Vincent Lannoo, réalisateur, Katia Raïs, productrice, et Emmanuelle Bouilhaguet, Directrice de Lagardère Studios Distribution, ont pu eux aussi rencontrer le public américain à l’issue de la projection de la série inédite TREPALIUM (diffusion à venir sur ARTE), série qui faisait partie des projets présentés lors de la session de pitches de l’édition 2014 de DIRECT TO SERIES. Le pilote de l’une des séries-phares de la rentrée de TF1, UNE CHANCE DE TROP (NO SECOND CHANCE), créée par Harlan Coben d’après un de ses romans à succès, a été présenté au public par son réalisateur François Velle et son producteur Sydney Gallonde. Enfin, les deux showrunners Simon Mirren et David Wolstencroft ont pu faire découvrir la très attendue série VERSAILLES présentée en première américaine lors de la soirée de clôture avant sa diffusion sur Canal + en novembre.

La Pitching Session : une vitrine de la créativité et de l’originalité de la fiction française

Pour la seconde année consécutive, DIRECT TO SERIES proposait aux professionnels américains une sélection de 10 projets, tous en cours de développement ou de production. Les producteurs et les auteurs de chaque projet ont ainsi pu bénéficier de rendez-vous individuels sur-mesure avec des représentants de sociétés majeures telles que Netflix, ABC Studios, Fremantle, Fox Television Studios, NBC Universal, Endemol Studios ou les agences WMA, CAA et Paradigm. Au total plus de 80 rendez-vous ont été organisés.

Un invité exceptionnel : Douglas Kennedy

Après Harlan Coben, créateur de NO SECOND CHANCE, un autre écrivain de renommée internationale a choisi la France pour développer en série TV deux de ses romans à succès. C’est à DIRECT TO SERIES, symbole de la collaboration France-USA en matière de série, que Douglas Kennedy a choisi de venir parler de ces deux projets en cours d’écriture. Il a pu exposer au public ses méthodes d’écriture et d’adaptation. Ses deux projets sont produits par Sydney Gallonde.

 

Retour d’expériences et échanges de compétences entre professionnels américains et français

DIRECT TO SERIES est également un espace d’échanges d’expériences et de compétences entre professionnels américains et français. Ainsi, deux rencontres ont été organisées autour d’intervenants reconnus :

1 / «Some good reasons to shoot series in France » : cette table ronde modérée par Olivier-René Veillon, directeur de la Commission du Film d’Ile-de-France, a permis au public de mieux connaître les modalités du crédit d’impôt international présenté par Mélanie Chebance, représentante de Film France. Le producteur exécutif Xavier Roy (Froggie Productions), qui gère de nombreux tournages américains en France, a témoigné des conditions de tournage qui seront encore améliorées avec la mise en place de ce nouveau crédit d’impôt français en janvier 2016. Témoignage renforcé par celui de James Middleton producteur de la série Heroes reborn – NBC, dont le tournage s’est récemment déroulé à Paris. Parmi ces conditions d’accueil de tournage favorables, l’offre des studios, une donnée essentielle, a été détaillée par Brigitte Segal – Présidente des Studios de Paris.

Franck Philippon, scénariste habitué des collaborations franco-américaines, a pu témoigner pour sa part de l’internationalisation des scénaristes français, de plus en plus sollicités aux Etats-Unis.

2/ « USA-France : how to create together ? » : cette table ronde était modérée par François-Pier Pélinard-Lambert, rédacteur en chef du Film Français. Sur ce sujet, des professionnels des deux pays ont pu confronter leurs points de vue : les auteurs Audrey Fouché et Kate Erickson ont pu témoigner de méthodes de travail qui sont aujourd’hui compatibles et complémentaires, Neil Landau enseignant à UCLA et Franck Philippon, auteur et chargé de l’enseignement de l’écriture de série à La FEMIS de l’enseignement qui s’oriente aujourd’hui vers des méthodes propices à des collaborations internationales renforcées. Alex Berger, producteur franco-américain (TOP-The Oligarchs Productions), est aujourd’hui en cours de production de la première série française pour Netflix. Iris Bucher productrice du « Secret d’Elise » pour Quad Télévision, a témoigné de la collaboration avec la Fox autour de ce projet, et Diego Suarez de Sony Pictures a témoigné de son intérêt croissant pour les formats internationaux.

Nouveauté 2015 : une extension au festival d’Austin

Le Festival du Film d’Austin met à l’honneur le travail d’écriture (“The Writers’ Festival”) et se consacre à la promotion des auteurs et scénaristes et leur mise en relation avec les réalisateurs et les producteurs.

Direct to Series était présent pour la première fois cette année à Austin, à travers une table ronde programmée le 31 octobre et la projection du “Bureau des légendes”. Ces deux événements ont suscité beaucoup d’intérêt auprès d’un public professionnel majoritairement américain.

Le choix des intervenants (Alex Berger, producteur franco-américain, Raphaël Chevènement, scénariste et Olivier-René Veillon, président de la Commission du film Ile-de-France) mettait en valeur à la fois la spécificité française, le renouveau du genre “série télé” en France (série d’auteurs) et le désir de collaborer avec les acteurs du marché américain.

Séverine Madinier et Mathieu Fournet


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Trois productions françaises récompensées aux International Emmy® Awards à New York « Mediamerica | 24.11.15

[…] ces efforts aux États-Unis lors des rendez-vous professionnels comme les International Emmys ou Direct to Series dont la 3ème édition s’est tenue à Los Angeles en octobre 2015. Organisé par les Services Culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis et […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire