Télévision

Bilan du NATPE 2017 (Miami) par TV France International

Date: 23/02/2017


NATPE

Six ans que le Natpe est revenu à Miami, entre-temps le monde de l’audiovisuel a connu une inflation de ses productions, ainsi qu’une mutation de ses modes de diffusion et de consommation. En 2017, il y eu près de 5500 participants (55% de latino-américains) dont près de 1100 acheteurs, 200 panélistes, 350 exposants, 71 pays représentés, et 19 adhérents de TV France International regroupés sous la même ombrelle, à l’étage des marchés du Natpe (National Association of Television Program Executives).

A l’instar de 2016, la partie « marché » du Natpe était concentrée à l’hôtel Fontainebleau tandis que les conférences avaient lieu à l’hôtel Eden Roc.

Même si, comme les années précédentes, Netflix était au centre de nombre de conversations : leurs acheteurs vont-ils passer sur le stand de TV France International ? Combien payent-t-ils vraiment ? Comment obtenir des invitations pour leur fête ?, ce sont Amazon, Hulu, YouTube et facebook qui étaient à l’honneur des conférences.

YouTube est toujours à la recherche de l’algorithme parfait qui pourrait permettre à ses commissioning editor de créer une liste de proposition idoine pour ses abonnées du service de SVoD, YouTube Red. Pour l’instant cette offre est disponible en Australie, en Corée du Sud, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis mais YouTube Red devrait s’implanter dans d’autres pays rapidement.

Pour attirer de nouveaux clients, Hulu et Amazon se sont lancés dans la production de séries originales depuis quelques années, et petit à petit ils gagnent des parts de marché sur Netflix.

La vidéo est récemment devenue la priorité du réseau social facebook qui veut concurrencer YouTube, après le lancement du service de streaming « Live Video », dans quelques semaines une application pour les écrans de télévision sera lancée. Elle devrait d’abord être disponible sur l’Apple TV et la Fire TV, ainsi que sur les télévisions connectées fabriquées par Samsung. Elle permettra au départ simplement de regarder plus facilement des vidéos publiées par les contacts de l’utilisateur sur Facebook ou sur les pages qu’il suit, ainsi que les vidéos en direct les plus populaires sur le réseau.

Il semblerait qu’un peu moins d’acheteurs latino-américains se soient déplacés à Miami cette année, cela est sûrement dû à la concurrence du Mip Cancun, mais JP Bommel, le nouveau président du Natpe est resté optimiste, et a signalé lors de la conférence de clôture que cette édition du Natpe était la meilleure depuis son retour en Floride en 2011 et que marché et conférences avaient gagné en diversité tant au niveau du type que de l’origine des participants.

Les crises et les nombreux changements politiques ayant eu lieu ces derniers mois en Amérique Latine ainsi que le climat de défiance entre les Etats-Unis et le reste du continent américains lié à l’élection de Donald Trump a créé une ambiance un peu particulière pour cette édition du Natpe. Nombre de professionnels étaient quelque peu circonspects et se demandaient si l’élection de Donald Trump serait une bonne chose ou non pour l’audiovisuel. Une chose est sûre, Donald Trump connait bien la télévision, il doit une partie de sa notoriété à sa participation à l’émission de téléréalité The Apprentice, durant 14 ans, il en est l’acteur principal mais aussi le producteur exécutif. Le studio MGM a annoncé, au début de décembre 2016, que Donald Trump resterait, après son investiture, producteur exécutif de l’émission de télévision Celebrity Apprentice , c’est Arnold Schwarzenegger qui lui a succédé à la tête de l’émission de télé-réalité. Donald Trump en est un acteur, un producteur mais aussi un téléspectateur attentif qui a des opinions très tranchées sur ce que devrait être le journalisme. Les programmateurs du réseau de chaînes publiques américaines PBS étaient inquiets du risque de voir leurs budgets diminuer. En cette veille d’investiture de Donald Trump, au moment où nous étions à Miami, des universitaires américains avaient organisé des lectures autour du travail des philosophes français comme Michel Foucault, Gilles Deleuze ou Jacques Derrida à travers les États-Unis. «Teach! Resist! Organize!». Les French philosophers deviennent tendances.

Lors de la conférence, « Hispanic Market: the big picture », avec Pierluigi Gazzolo de Viacom, Adriana Cisneros de Cisneros, Cris Abrego d’Endemol Shine et la productrice brésilienne Carla Affonso, il était surtout question des changements dans les paysages audiovisuels en Amérique Latine. En novembre dernier, Viacom a par exemple fait l’acquisition de la chaîne argentine Telefe, ainsi ces dernières années beaucoup de groupes familiaux de médias ont été achetés par des multinationales, d’autres se sont unis comme Univision et Televisa qui ont créé une unité commune de production, le paysage audiovisuel latino-américain est en pleine transformation. Sans compter l’émergence des nouvelles formes de diffusion en particulier de la SVoD qui connait un vrai succès et ouvre de nouvelles opportunités.

L’optimisme venait cette année du Canada, le gouvernement de Justin Trudeau a doublé le budget du Ministère de la culture avec une hausse des budgets de l’audiovisuels public ; d’autre part son gouvernement va investir plus d’un milliard huit cent mille dollars canadiens sur cinq ans dans les industries artistiques et culturelles. Par ailleurs, grâce à ses politiques fiscales avantageuses, le Canada est devenu le lieu de tournage de nombre de productions hollywoodiennes et internationales. Lors de la conférence “Cracking Canada: Collaborating and Producing In the Great White North”, on sentait une vraie fierté du système de production et de coproduction et du dynamisme de l’audiovisuel canadien de tous les intervenants.

Pour ce qui est de la distribution, même si en 2015, les ventes de programmes français vers les Etats-Unis, ont baissé (-15,4 %), elles restent sur des niveaux très élevés. Pendant longtemps, les séries françaises ont eu du mal à décoller sur le continent américain, mais depuis quelques années des productions françaises ont rencontré de jolis succès. La série Versailles (Banijay Rights) diffusée sur Ovation TV a connu des niveaux d’audience sans précédents. Cette série sera ensuite diffusée sur Netflix aux U.S.A. On retrouve d’ailleurs dans leur catalogue d’autres fictions françaises comme Médicis: Les maîtres de Florence (Wild Bunch), Au service de la France (About Premium Content), Ainsi soient-ils (Film & Picture) ou Les Témoins (Newen Distribution). Quant à la plateforme de SVoD, Sundance Now, elle a acheté les droits de la série Le Bureau des légendes (Federation Entertainment). Durant le Natpe 2017, DIRECTV a annoncé avoir fait l’acquisition de la série produite par StudioCanal The Five. En Amérique Latine, les chiffres à l’export sont à la baisse de 11%, cependant les résultats de la fiction sont en hausse (+16,5%) avec des exemples de ventes telles que Le Transporteur (Lagardère Studio Distribution) vendu à UCV TV au Chili, Versailles (Banijay Rights) et Cherif (100% Distribution) à Globosat au Brésil ou la deuxième saison de la série Les Revenants (Banijay Rights) à HBO Amérique Latine.

En matière de documentaire, les ventes sont essentiellement réalisées au Canada pour l’Amérique du Nord. Dans cette zone, le contexte est très important pour la distribution, en cette année de commémorations de la 1ère guerre mondiale, Discovery a par exemple acheté les droits de diffusion d’Apocalypse : Verdun (francetv distribution) pour les Etats-Unis et le Canada, avec la Copa America aux U.S.A Netflix a fait l’acquisition du documentaire L’histoire de la FIFA (GAD). Avec des recettes en baisse en 2015 de 25,3% l’Amérique latine diminue ses achats de documentaires français. La zone demeure encore marginale pour l’exportation de l’exportation des programmes audiovisuels français en 2015. Le Brésil et l’Argentine sont les principaux acheteurs du continent. Le besoin d’une version espagnole ou portugaise neutre peut compliquer les ventes. Cette année, Televisa a acheté Welcome to Trumpland (#Edith Paris), la série de documentaire avec Gérard Depardieu. A pleines dents (Balanga) a été vendue à Globo au Brésil, et avec les Jeux Olympiques à Rio de Janeiro Globosat avait aussi acheté Les champions d’Hitler (francetv distribution).

Les animations françaises marchent toujours aussi bien, leur vente en Amérique du Nord progressent de 14,7 %, par exemple la chaîne Boomerang diffuse aux Etats-Unis les séries Peanuts (francetv distribution) et Garfield & cie (Mediatoon Distribution), Disney a programmé Pyjamasques produit par TeamTo et Molang (Millimages), on retrouve aussi Miraculous (PGS entertainment) sur Nickelodeon et ALVINNN!!! et les Chimpmunks (PGS entertainment) sur Nick Junior. En Amérique latine, la situation est tout aussi positive et les ventes multi-territoriales sont en forte hausse de 43,6%. Des réseaux comme Discovery Kids Amérique latine ont fait l’acquisition de programmes comme Wubby School (Superights), et Sonic Boom (Lagardère Studios Distribution) a été acheté par Cartoon Network Latin America. Au Brésil, la moitié de la grille et des audiences de Gloob est constituée par des programmes français.

Dans un monde en pleine transformation, le Natpe reste un lieu où rencontrer les acteurs principaux et émergeants de l’audiovisuel du continent américain. A noter que l’an prochain, le Natpe aura lieu du 16 au 18 janvier 2018 à Miami Beach.

Juliette Lécuyer, Analyste, Information internationale chez TV France International

Sources :

Organization Sees a More Diverse and Busy Natpe” , Todo TV, 19 janvier 2017

Is Trumpism Good For The TV Biz? Opinions Vary”, VideoAge International, janvier 2017

A&E Exec on Trump, KKK and TV Tension”, Cablefax, 27 janvier 2017

« Les chaînes publiques américaines menacées par Donald Trump », Télérama, 26 janvier 2017

Latin America SVOD Forecasts, octobre 2016

« Justin Trudeau tient ses promesses en culture », Le Devoir, 26 mars 2016

« L’exportation des programmes audiovisuels français en 2015 », CNC- TV France International,  septembre 2016

Versailles’ Breaks Drama Launch Ratings on Ovation TV”, Variety, 10 octobre 2016


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire