Télévision

Trois productions françaises récompensées aux International Emmy® Awards à New York

Date: 25/11/2015


Engrenages: International Emmy Award de la meilleure série Engrenages: International Emmy Award de la meilleure série

Les International Emmy® Awards se sont tenus à New York du 19 au 23 novembre. Quatre productions françaises avaient été nominées dont trois ont été récompensées (Engrenages, Soldat Blanc et Illustre & Inconnu: Comment Jacques Jaujard a Sauvé le Louvre). Les Services Culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis avaient organisé dans leurs locaux deux événements mettant à l’honneur la créativité et les talents français dans le secteur audiovisuel : la soirée de lancement des International Emmy® Awards et un petit déjeuner de presse avec la délégation française.

Depuis 43 ans, les International Emmy® Awards sont décernés par les membres de l’International Academy of Television Arts & Sciences. Basée à New York, cette organisation rassemble des professionnels  représentants  500 sociétés du secteur de la télévision de plus de 60 pays. Les International Emmy® Awards récompensent les meilleurs programmes audiovisuels produits en dehors des États-Unis, ainsi que les meilleures productions américaines non-anglophones diffusées en prime time.  Pour la première fois cette année, quatre programmes français ont été nominés dans quatre catégories différentes ce qui souligne la diversité et la qualité des productions audiovisuelles françaises actuelles.

1/La France a été le pays le plus primé avec trois Emmys

Engrenages (Spiral en anglais) a notamment été récompensé dans la catégorie-reine de meilleure série dramatique, une consécration pour la cinquième saison de cette série-phare de Canal +. Toute l’équipe était présente, acteurs et producteurs.

Illustre & Inconnu. Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre a lui était récompensé dans la catégorie “Arts Programming”. Ce film raconte comment au cœur de la Seconde Guerre mondiale, dans Paris tiraillé entre félons et alliés, un groupe d’hommes et de femmes s’érigent en protecteurs de notre patrimoine culturel au risque de leur vie. « Diriger, c’est prévoir », Jaujard avait prévu. En organisant l’évacuation de plus de 4.000 trésors du Louvre, dont La Joconde et Le Scribe accroupi, ce haut fonctionnaire a déjoué la convoitise d’Hitler, dupé le gouvernement de Vichy, sauvé le patrimoine et protégé des vies.

Enfin Soldat Blanc, également diffusée sur Canal +, a remporté l’Emmy du meilleur téléfilm. Belle fiction que ce Soldat Blanc tourné au Cambodge par Erick Zonca (La Vie rêvée des anges). Période méconnue de la guerre d’Indochine, les années qui vont de 1945 à 1951 montrent un visage inédit de ce conflit avec la multiplication des camps de prisonniers où des soldats français ralliés à la cause d’Hô Chi Minh servent d’instructeurs.

Soulignons aussi le beau parcours de la série Fais Pas Ci, Fais Pas Ça qui n’a certes pas été récompensée mais dont la nomination en faisait la représentante de la région Europe dans la catégorie Meilleure Comédie.

2/ La soirée de lancement des International Emmy® Awards avait été organisée dans les locaux des services culturels de l’Ambassade de France

Organisée en partenariat avec la Commission du Film Ile-de-France, TV France International (TVFI), l’INA et France 24, la soirée de lancement a rassemblé plus de 200 personnes dans les services culturels de l’Ambassade de France à New York. Il s’agissait d’un événement de networking  international puisqu’ont notamment été invités les nominés des différents pays, et les représentants des sociétés américaines du secteur télévisuel (producteurs, chaînes, câblo-opérateurs…) et les membres de l’Académie des Emmys.

Grâce au soutien de TVFI, les Services Culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis ont aussi organisé un petit-déjeuner de presse avec l’ensemble de la délégation française. Cela a été l’occasion de présenter aux journalistes spécialisés américains et aux correspondants de la presse française les programmes nominés dont ils ont pu interviewer les équipes. Les bons résultats de la France ont d’ailleurs été largement relayés par les médias américains et internationaux.

3/ Ce succès traduit l’essor de la production audiovisuelle française à l’international

En 2013, dernière année où les productions françaises s’étaient bien placées, la création originale de Canal+, Les Revenants, avait reçu le prix de la meilleure série dramatique. Le succès des Revenants dépassait alors largement les frontières de l’hexagone. La série avait déjà été achetée dans une quarantaine de pays dont les États-Unis, le Canada, l’Australie, l’Allemagne et toute l’Amérique Latine. Au Royaume-Uni, Les Revenants avait même rassemblé l’audience la plus large depuis 2006 pour une série sous-titrée (1,8 million de téléspectateurs sur Channel 4). La France avait aussi été mise à l’honneur dans la catégorie « meilleur documentaire » : Cinq caméras brisées, une co-production franco-israélo-palestinienne.
2013 et 2014 ont été de bonnes années pour les programmes audiovisuels français à l’international. Selon les données publiées par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et TVFI, les ventes à l’international ont atteint 137 millions d’euros en 2013, soit une progression de 8% par rapport à 2012. En 2014, ces ventes ont atteint un plus haut historique supérieur à 200 millions d’euros. Les nouvelles plates-formes de vidéo à la demande (VOD et SVOD) prennent une place de plus en plus importante. Elles représentent aujourd’hui près de 5% du chiffre d’affaires des exportateurs, contre 2% en 2012. En Amérique du Nord, les ventes de programmes français étaient en hausse sur les cinq dernières années, avec même un bond de près de 77% aux États-Unis en 2012. Raison principale : la fiction et l’essor du marché de la vidéo à la demande (VOD), avec par exemple, la vente de la série de Canal+ Engrenages à Netflix ou de Braquo au site de vidéo Hulu.

Ces résultats témoignent des efforts portés ces dernières années sur la production audiovisuelle française et son exportation, et notamment du très fort engagement des professionnels français pour adapter leurs contenus à l’international (travail sur le scénario, le pitch, inspiration des succès américains, investissement des hauts lieux internationaux tels les Emmys, développement de l’attractivité de la France pour des tournages internationaux).

Les Services Culturels accompagnent ces efforts aux États-Unis lors des rendez-vous professionnels comme les International Emmys ou Direct to Series dont la 3ème édition s’est tenue à Los Angeles en octobre 2015. Organisé par les Services Culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis et la Commission du Film d’Ile-de-France en partenariat avec la SACD, Direct to Series propose aux professionnels américains (producteurs de séries, scénaristes, showrunners, acheteurs des chaînes et des plateformes VOD, programmateurs de chaînes…) de découvrir un panorama de la création française actuelle dans le domaine de la série à travers une sélection de programmes originaux, singuliers et ambitieux sur le plan créatif et dans la démarche de production.

Pervenche Beurier et Mathieu Fournet


Il y a 2 réactions sur cet article, réagissez!

2 Réactions

1 - Lancement de l’appel à programmes TV pour les International Emmy Awards « Mediamerica | 25.11.15

[…] Jaujard a Sauvé le Louvre, y ont été récompensées à New York (lire l’article Mediamerica ici). Les auteurs, réalisateurs, producteurs, diffuseurs peuvent inscrire leurs programmes dès […]


2 - Soirée consacrée à la création de séries internationales à l’occasion des International Emmys Awards à New York. « Mediamerica | 25.11.15

[…] International Series” on the occasion of the International Emmy Awards, Frenchculture.org Trois productions françaises récompensées aux International Emmy® Awards à New York, Mediamerica, […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire