Télévision

TVA veut diffuser sur toutes les plates-formes technologiques

Date: 22/05/2006

Prenant acte de la baisse des audiences et des revenus publicitaires, TVA (Quebecor) veut ouvrir ses contenus à toutes les plateformes technologiques disponibles pour profiter ainsi des nouvelles tendances de consommation des jeunes.TVA souhaite se repositionner en tant que producteur et distributeur de nouveaux contenus que ce soit dans la distribution conventionnelle – télévision généraliste, payante ou spécialisée – ou par le biais de la VoD, d’Internet et prochainement de la réception mobile.

L’une des difficultés pour Quebecor réside dans l’acquisition des droits de rediffusion auprès des représentants d’artistes et des producteurs. Mais l’émergence de nouveaux supports modifie les grandes tendances de consommation. Ces nouveaux enjeux économiques non couverts par les pratiques actuelles sont considérables. Cette réflexion, menée également par les autres opérateurs canadiens au premier rang desquels Radio-Canada, devient d’autant plus stratégique qu’elle constitue une partie de la réponse aux échanges P2P non encadrés.

Les jeunes consomment moins de télévision : ils vont sur Internet, téléchargent et stockent pour consommer selon des rythmes nouveaux. « Tout cela entre dans un processus relationnel entre le diffuseur et son public et devrait modifier en profondeur le système canadien de radiodiffusion », selon M. Péladeau, président de Quebecor. A titre d’exemple, l’émission québécoise Le cœur a ses raisons, diffusée sur Illico (la télé numérique de Vidéotron qui offre le service vidéo à la demande) plaît particulièrement aux 15-35 ans, a suscité 700.000 demandes de téléchargement.

Laurent Allary et Jeanne Goubet
Source : Le Droit, mercredi 5 avril


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire