VOD

Concurrence accrue dans le secteur de la VOD sur Internet

Date: 14/09/2012


Netflix sur iPad

Les fournisseurs de vidéo en ligne cherchent à attirer de nouveaux abonnés et le développement de leur offre joue, dans ce contexte, un rôle clé. Au début du mois de juillet, plusieurs nouveaux accords ont été annoncés, notamment celui entre Netflix et le département télévision de Warner Bros. Cet accord pluriannuel prévoit la diffusion sur Netflix, dès le début de l’année 2013, des épisodes de la série de la chaîne ABC Family « Pretty Little Liars » et de la première saison de « The Lying Game ».

Après avoir acquis beaucoup de contenu en 2011, Netfix a ralenti ses achats en 2012 et s’est plutôt concentré sur ses propres productions. Sa première série originale, « Lilyhammer », devrait revenir pour une deuxième saison et sa seconde production, « House of Cards », avec Kevin Spacey, est annoncée pour la fin 2012.

Le principal concurrent de Netflix, Amazon, a signé différents accords de contenu importants ces dernières semaines concernant notamment une partie des catalogues de Metro-Goldwyn-Mayer et de la Paramount. Cet apport permet au service de VOD sur abonnement d’Amazon, Amazon prime, d’atteindre un nombre de 18 000 titres (en comptant chaque épisode des séries télévisées). Amazon s’essaie aussi aux originaux et a des projets de production de sitcom et de séries d’animation pour enfants par le biais de ses studios.

En plus du contenu, les problèmes liés à l’accès au haut débit sont devenus une préoccupation majeure pour les fournisseurs de vidéo en ligne. En avril dernier, Comcast Corp, numéro un du câble et de l’Internet aux Etats-Unis, a révélé que son application Xfinity sur la Xbox ne serait pas soumise au plafonnement que la société souhaite imposer à ses abonnés sur la consommation d’Internet, mais que Netflix, HBO GO et d’autres applications Xbox le seraient.

Netflix n’a pas attendu pour faire entendre son opposition à ce projet. David Hyman, General Counsel de Netflix, a déclaré, le 27 juin dernier, devant le House Subcommittee on Communications and Technology, que « les plateformes traditionnelles, en distribuant leurs programmes à la demande sur Internet, commencent à représenter de véritables concurrents pour les « pure play » et les fournisseurs de vidéo en ligne over-the-top comme Netflix. Si cette tendance se confirme, les questions de plafonnement de données et de connexions Internet devront être posées avec un regard bien plus exigeant ».

Pour David Hyman, « associer une limitation de l’accès à l’Internet haut débit dans l’optique de protéger un mode de distribution de contenu vidéo traditionnel peut être assimilé à un comportement anti-compétitif ».

En donnant un avantage à leurs propres initiatives comme la TV Everywhere, David Hyman ajoute que les fournisseurs d’accès Internet pourraient étouffer la concurrence qui est vecteur d’innovation et offre un plus grand choix au consommateur. Les plates-formes traditionnelles changent leur façon de travailler en grande partie à cause d’acteurs comme NetfliCes plates-formes et réseaux ne devraient pas, pour autant, être autorisés à s’appuyer injustement sur leurs réseaux Internet et sur leurs relations avec certains distributeurs de contenu dans le but d’étouffer les fournisseurs de contenu qui ne leur sont pas affiliés ».

Louis Farge


Il y a 2 réactions sur cet article, réagissez!

2 Réactions

1 - Concurrence accrue dans le secteur de la VOD sur Internet « Mediamerica | VOD | Marché nord-américain | Scoop.it | 14.09.12

[…] Les fournisseurs de vidéo en ligne cherchent à attirer de nouveaux abonnés et le développement de leur offre joue, dans ce contexte, un rôle clé.  […]


2 - Concurrence accrue dans le secteur de la VOD sur Internet « Mediamerica | TV CONNECTED WEB | Scoop.it | 14.09.12

[…]   […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire