VOD

Hulu attire les convoitises de Disney et renforce son positionnement sur le cinéma d’animation

Date: 19/12/2018


    Hulu

Le groupe Hulu subit, depuis quelques mois, de nouvelles mutations, avec le futur rachat de parts par Disney et la conclusion d’un contrat de partenariat et de production avec Funimation.

 

Ce qu’il faut savoir sur Hulu, le rival de Netflix

Hulu est un site web américain de vidéo à la demande par abonnement créé en 2007, qui propose films, séries télévisées et clips musicaux. Les actionnaires actuels sont NBCUniversal, filiale de Comcast (30%), 21st Century Fox (30%), The Walt Disney Company (30%) et WarnerMedia, filiale de AT&T (10%). Avec plus de 20 millions d’abonnés aux Etats-Unis, Hulu s’est positionnée comme un rival de Netflix sur le sol américain. Si l’entreprise crée et supervise la production de ses propres séries et films, elle dispose de beaucoup moins d’exclusivités que son rival et affiche des tarifs inférieurs (à partir de 7,99$/mois) tout en conservant dans son catalogue de nombreux films et séries déjà diffusés à la télévision. L’accès à “Hulu with Live TV” coûte 40 dollars par mois, qui incluent 50 heures d’enregistrement de programmes et l’accès à deux flux en simultané. Cela est bien moins cher que les bouquets du câble, offrant plus de choix, même si la plupart des chaînes sont à peine regardées. Hulu n’est pas le premier acteur à se lancer sur le marché des “mini bouquets”, qui connaissent un succès encore modéré. Mais au contraire de Sling, YouTube TV ou PlayStation Vue, son offre à 40 dollars comprend aussi l’accès à son large catalogue de SVOD. Le service diffuse de la publicité avant et après les programmes : cette subtilité lui permet de récupérer les derniers épisodes des séries, parfois dès le lendemain de leur première diffusion à la télévision. Si le téléspectateur ne veut pas voir de publicité, il doit payer un supplément de quatre dollars par mois.

 

Le rachat de Hulu par Disney

Les parts que 21st Century Fox détient actuellement (30%) vont être rachetées par Disney, une fois entériné son accord d’acquisition, courant 2019. Par ailleurs, le groupe AT&T pourrait céder la part de la société Hulu qu’il détient via sa filiale WarnerMedia (10%), ce qui pourrait accélérer le rachat des parts envisagé par Disney. Bien que Disney envisage de lancer son propre service de diffusion en continu Disney +, le groupe prévoit de renforcer Hulu en continuant son développement. Le prochain abonnement Disney + sera destiné à un public différent avec un contenu familial, alors que Hulu sera toujours destiné aux adultes.

Le président-directeur général de Disney, Bob Iger, a déclaré qu’une fois le rachat de 21st Century Fox finalisé (pour un montant de 52,4 milliards de dollars) sa société détiendrait 60% du capital de Hulu, contre 30% actuellement. M. Iger a déclaré qu’il souhaitait accroitre les investissements dans Hulu notamment du côté de la programmation, compte tenu du succès de Hulu en termes de croissance du nombre d’abonnés et de la force attractive de la marque. Celui-ci souhaite également développer Hulu  sur la scène européenne et internationale.

 

La conclusion d’un contrat de partenariat entre Hulu et Funimation

Par ailleurs, Hulu et Funimation (une filiale de Sony Pictures Television) ont annoncé la conclusion d’un contrat de partenariat et de production de plusieurs années à partir de début 2019, qui constitue le plus important contrat de programmation signé par Hulu. Le pacte étendra chaque année de manière significative la collection de dessins animés en streaming avec de nouveaux films sous-titrés et doublés de Funimation.

Funimation est une société américaine qui produit surtout des animes que l’on trouve uniquement dans les studios d’animation japonais, selon Gen Fukunaga, président et chef de la direction de Funimation.  Son catalogue propose actuellement plus de 600 séries, soit plus de 10 000 heures de divertissement animé et doublé. Hulu et Funimation sont les seules plates-formes aux États-Unis à diffuser tous les épisodes sous-titrés et doublés de films d’animation à succès comme My Hero Academia, Attack on Titan et Tokyo Ghoul.

Cela alimentera l’acquisition de nouveaux titres et fournira aux abonnés de Funimation et de Hulu un accès aux meilleurs films d’animation offerts par le Japon. L’anime qui est en croissance est toujours une catégorie de contenu importante pour Hulu, permettant d’attirer et de fidéliser les abonnés. Même si Funimation est le partenaire de Hulu depuis longtemps, cet accord permet de doubler les investissements pour continuer à développer l’offre de cinéma d’animation et renforce le positionnement de Hulu dans le secteur des films d’animation.

 

Sources :
Hulu Lands Funimation First-Look Deal for Japanese Anime Series, Variety, 4 décembre 2018
Disney plans heavy investment in Hulu, wants more original series, The verge, 9 novembre 2018
Disney to expand Hulu globally, Rapid TV News, 16 novembre 2018

Traduction par Marie Barekov


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire