VOD

Le site de VOD Hulu mis en vente

Date: 07/07/2011



Hulu

Le très populaire site Internet de vidéo à la demande, Hulu, à retenu les banques d’investissement Guggenheim Partners et Morgan Stanley pour gérer sa potentielle mise en vente. La procédure de mise en vente a commencé au début du mois de juillet 2011.

L’information a été révélée après que Yahoo! a dévoilé son intérêt pour racheter ce qui était, encore récemment, le troisième site de VOD aux Etats-Unis. Hulu se positionne aujourd’hui en lanterne rouge des 10 sites les plus regardés aux Etats-Unis avec, tout de même, 27 millions de visionnages au mois de décembre 2010. La démarche des propriétaires du site, News Corp., Walt Disney Co., Providence Equity et la société propriétaire de NBC Universal, Comcast, souligne leur volonté de se défaire de la société.

En effet, dès sa création, en 2007, Hulu a eu du mal à trouver son équilibre, entre le désir des consommateurs de regarder des programmes gratuitement en ligne, et les intérêts de ses propriétaires qui cherchent à préserver la valeur de leurs programmes.

Au cours de l’année écoulée, les trois géants des médias qui contrôlent Hulu se sont trouvés en désaccord avec Jason Kilar, le Directeur Exécutif de la compagnie, au sujet du succès du site et de son effet néfaste sur le marché de la télévision traditionnelle. Les opérateurs du câble et de la télévision payante, qui doivent payer pour avoir le droit de diffuser les programmes des networks, ont marqué leur mécontentement dû à la diffusion gratuite de ces mêmes programmes sur Hulu.

Suite à l’annonce de la mise en vente du site, une douzaine d’acheteurs potentiels s’est déclarée dont Yahoo!, Microsoft et Google. La question centrale, pour tout acheteur potentiel, sera la garantie qu’Hulu va continuer à proposer des programmes diffusés par ceux qui sont encore, à l’heure actuelle, ses propriétaires. En cas contraire, Hulu perdrait une grande partie de sa valeur.

Les responsables du site Internet ont entamé des négociations à ce sujet avec News Corp. et Disney. Les détails de ces accords n’ont pas encore été dévoilés, mais Hulu devrait notamment continuer à proposer des séries comme Les Simpsons, Glee, et Family Guy, le plus gros succès du site. Les accords devraient également stipuler la possibilité, pour Hulu, d’augmenter significativement le nombre de publicités diffusées au cours de chaque visionnage. En effet, avec un chiffre d’affaires qui devrait atteindre les 500 millions de dollars en 2011 (contre 240 millions de dollars en 2010), Hulu programme moins de la moitié des 8 minutes de publicités diffusées habituellement, par demi-heure, à la télévision américaine.

En ce qui concerne NBC Universal, son accord avec Hulu pourrait être automatiquement renouvelé. En effet, l’approbation, par la Federal Communications Commission, du rachat de NBCU par Comcast imposait comme condition que NBCU continue à proposer sur le site une quantité de programmes de NBC Universal comparable à celle fournie par les autres partenaires de Hulu, Disney et News Corp. (Lire l’article La fusion de Comcast et NBC Universal approuvée par les autorités américaines).

La mise en vente d’Hulu pourrait donner une seconde vie au site. Nombreux étaient ceux qui spéculaient sur sa liquidation possible, dans le cas où la société ne serait pas parvenue à sécuriser la reprise des programmes de Fox.

Lors de sa création, Hulu avait pour mission de contrecarrer la piraterie grimpante et l’utilisation croissante du DVR, qui, permettant aux utilisateurs de sauter la publicité, portait atteinte aux revenus publicitaires des chaînes de télévision.

Bien qu’aucune de ces deux menaces n’aient disparu, Hulu est devenu une menace en soi (Lire l’article La piraterie encouragée par des sites comme Hulu), et un concurrent pour les sites sur lesquels certaines chaînes mettent leurs programmes, que ce soit Netflix ou leurs propres sites Internet.

Hulu renews deal with ABC, d’Andrew Wallenstein, Variety, 24 juin 2011

Fox renews Hulu licensing pact, d’Andrew Wallenstein, Variety, 23 juin 2011

Hulu puts itself up for sale, retains investment banks, de Dawn C. Chmielewski, Ben Fritz et Meg James, Los Angeles Times, 22 juin 2011

Yahoo approaches Hulu about possible acquisition, de Dawn C. Chmielewski et Ben Fritz, Los Angeles Times, 21 juin 2011

Géraldine Durand


Il y a 3 réactions sur cet article, réagissez!

3 Réactions

1 - Netflix à la conquête du marché international : la société s’étend à 43 nouveaux pays « Mediamerica | 07.07.11

[...] attiré près d’une douzaine d’acheteurs potentiels, dont Google, Yahoo! et Microsoft (Lire Le site de VOD Hulu mis en vente). Amazon (Lire la Fiche synthétique : Amazon) a également parié sur la progression de ce [...]


2 - Le marché de l’entertainment aux Etats-Unis : évolution et stratégie des principaux acteurs en matière de vidéo à la demande « Mediamerica | 07.07.11

[...] l’industrie de l’entertainment aux Etats-Unis, la vente du géant Hulu (Lire l’article Le site de VOD Hulu mis en vente, 07 juillet 2011). Avec 26,7 millions de visiteurs uniques chaque mois, Hulu représente un acteur [...]


3 - Hulu n’est plus à vendre « Mediamerica | 07.07.11

[...] trois grands groupes médias avaient en effet déjà lancé un appel d’offres en 2011, qu’ils avaient finalement annulé en raison des sommes proposées par les potentiels [...]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire