VOD

L’expansion internationale de Netflix

Date: 16/09/2014


netflix Netflix

House of Cards a été le premier programme original développé par Netflix. La prochaine étape ne sera pas une série intitulée House of Versailles, comme l’avait annoncé en plaisantant Reed Hasting, mais Marseille sur “la corruption et de la rédemption dans la cité phocéenne” qui sera tournée à partir de fin 2014 et diffusée sur la plateforme en France et dans les différents pays où elle est implantée.

Aujourd’hui, l’entreprise a pour priorité son expansion internationale. Si actuellement, près des trois quarts des abonnés vivent aux Etats Unis, la situation devrait changer dans les prochains mois. « 95% de la population mondiale et 80 % des Internautes vivent en dehors du territoire américain» avait constaté Reed Hasting lors d’une interview téléphonique en juillet dernier, avant d’ajouter : « Nous voulons proposer notre service dans autant de pays que possible ».

Le service de streaming en ligne aurait dépassé les 50 millions d’utilisateurs, période d’essai gratuite incluse, lors du second trimestre de cette année. Cela correspond à une hausse de 34,7 % en un an et une augmentation de 25,3 % du revenu total sur le même trimestre.

 

Retour sur ce succès :

Il y a trois ans, l’entreprise avait émis l’hypothèse de se séparer en deux entités distinctes, l’une chargée de l’envoi de DVD et l’autre du streaming. Les consommateurs avaient réagi vivement : près d’un million d’abonnés avait même annulé leur abonnement, et le cours de l’action avait plongé passant de 300 $ à moins de 53 $. Ce plan avait vite été abandonné par Netflix qui avait dès lors misé sur l’essor de la télévision en ligne, les applications remplaçant les chaînes.

Pour séduire et attirer de nouveaux abonnés, Netflix a ensuite puisé dans ses ressources afin d’acquérir des programmes exclusifs et produire des séries originales comme House of Cards , acclamé par la critique, ou encore Orange is the New Black.

Plus récemment, alors que sa croissance ralentit aux Etats Unis, Netflix poursuit son expansion à l’international. Netflix s’implante aujourd’hui dans un certain nombre de marchés européens, notamment l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, le Luxembourg, la Suisse et la France. En France, le lancement a eu lieu le 15 septembre dernier et la plateforme sera accessible avant la fin de l’année via la box de Bouygues Télécom (Bbox Sensation et la future box Android) qui rompt ainsi le front commun des opérateurs français. (Voir aussi : Les obstacles à l’entrée de Netflix en France ). Avec cette expansion internationale, l’entreprise espère étendre son marché à plus de 180 millions de foyers équipés en haut débit.

 

Cette expansion a néanmoins un prix, et comporte un ensemble de défis :

L’entreprise doit acheter les droits de certains programmes dans de nouvelles régions, et acquérir des parts dans ces nouveaux marchés.  Netflix a exposé son plan de dépense pour cette année. Son budget est de 3 milliards pour le contenu, plus de 500 millions pour le marketing et encore 400 millions pour le développement technologique. Les projets de séries sont nombreux. Outre Marseille, on attend Marco Polo , Marvel’s Daredevil , la troisième saison de Orange is the new Black qui est d’ailleurs la série la plus regardée dans les territoires où Netflix est disponible.

L’augmentation du prix d’abonnement mensuel au printemps dernier (de 7.99$ à 8.99$) semble ne pas avoir eu d’impact significatif sur les abonnements. Mais Netflix ne dévoile pas ses taux d’audience, et on ne dispose donc d’aucun baromètre pour juger du succès d’un programme.

Enfin, les accords importants qui sont en cours dans le secteur audiovisuel (fusion Comcast/ Time Warner et rachat de Direct TV par AT&T) auront-ils un impact sur Netflix et sa capacité à acquérir des contenus ? Les dirigeants de l’entreprise se montrent confiants. “Nous prendrons les choses comme elles viendront” a affirmé Reed Hastings “Plus nous pourrons travailler en étroite collaboration avec des producteurs, moins nous serons vulnérables aux agressions des gros fournisseurs de contenu ».

 

Netflix, Growing, Envisions Expansion Abroad, New York Times, 21/07/2014

Adapté de l’anglais par Pauline Lamy et Pervenche Beurier


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - L’expansion internationale de Netflix &la… | 16.09.14

[…]   […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire