VOD

Netflix bouleverse la distribution en ligne avec House of Cards (Media Summit 2013)

Date: 15/04/2013


House of Cards

Au cours de la conférence Media Summit 2013, organisée à New York au mois de mars, un titre est revenu dans tous les panels : House of Cards. Produits par le studio indépendant Media Rights Capital, réalisés, entre autres, par David Fincher, et comptant Kevin Spacey et Robin Wright comme acteurs principaux, les 13 épisodes de la série House of Cards ont été mis en ligne sur Netflix le 1er février dernier. De fait, Netflix passe du statut de diffuseur de contenu, à celui de producteur, ce qui lui permet, notamment, d’avoir accès à du contenu original.

Pour Lee Milstein, responsable Content Partnerships chez YouTube, Netflix a adopté un mode de production traditionnel en laissant totalement de côté tout ce qui est média sociaux. Il ne s’agit donc pas, selon lui, d’une révolution. De la même manière, Craig Engler, SVP/GM SyFy Digital chez NBC Universal, estime que « Netflix a bâti son succès sur des modèles économiques traditionnels et ne pourrait pas exister sans les producteurs de contenu traditionnels ». Toutefois, il reconnaît que la situation pourrait changer si la plateforme multiplie les expériences de type House of Cards.

Comme le souligne Stephanie Sharis, COO de la plateforme de diffusion de vidéos en ligne Snagfilms : « L’expérience de Netflix avec House of Cards est très excitante et c’est passionnant de voir un acteur de la distribution numérique se positionner comme créateur de contenu ».

Pour certains, la stratégie de Netflix est logique : « Netflix vient du monde de la location de DVD où les consommateurs louent et regardent les saisons d’une même série d’une seule traite. Netflix fait la même chose avec ses propres produits », souligne Bruce Gersh CEO de la société Fishbowl qui développe du contenu pour mobile, Internet et la télévision.

Pour d’autres, cette stratégie est nécessaire : « les sociétés over-the-top étant souvent considérées comme des entreprises qui fournissent une technologie, il est important pour elles de se différencier de leurs concurrentes en proposant un contenu propre », remarque Greg Portell du cabinet de consultant A.T. Kearney. En effet, s’il est possible de visionner des programmes sur plusieurs plateformes, « House of Cards n’est disponible que sur Netflix, ce qui permet à l’internaute d’associer clairement la plateforme et le contenu », ajoute Jeffrey L. Thompson Vice Président de la société de distribution sur support physique et numérique ShoutFactory.

Beth Clearfield de BBC Worldwide trouve cette stratégie intéressante, car « contrairement aux networks, qui n’ont généralement les droits sur la saison d’une série que pendant la diffusion de cette saison sur leur chaîne, Netflix va pouvoir conserver les droits de House of Cards pour une période beaucoup plus longue ».

En proposant tous les épisodes d’une même série en une seule fois, la société transforme la stratégie de distribution traditionnelle des séries. « Si vous diffusez tous les épisodes en même temps, il est possible de transformer les storylines habituelles, remarque Balaji Gopinath, VP Energing Technology chez Turner Broadcasting. Il n’est en effet plus nécessaire d’attirer le spectateur devant son écran chaque semaine. »

L’expérience devrait se poursuivre, puisqu’une deuxième saison de House of Cards serait déjà en production. Selon Ted Sarandos, CEO de Netflix, la série serait le programme le plus visionné sur la plateforme depuis sa création.

Géraldine Durand


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Netflix bouleverse la distribution en ligne ave… | 15.04.13

[…]   […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire