VOD

Netflix déploie son arsenal pour conquérir l’industrie

Date: 22/05/2019


Netflix

Le leader mondial du streaming ne badine pas avec la conquête de l’industrie et investit de nouveaux marchés pour se positionner stratégiquement sur chaque étape de la vie d’un programme et toujours mieux distribuer ses créations originales.

Netflix prépare le lancement de “Wide” sa première revue papier dédiée aux professionnels de l’audiovisuel. La première publication de la revue Netflix, prévue en juin, aura pour but de promouvoir ses programmes et ses talents à l’occasion des Emmy Awards, la plus grande cérémonie de récompenses pour les programmes de télévision américaine. Cette édition inaugurale comprendrait plus de 100 pages de présentation des séries et des films produits en interne par Netflix, enrichies d’interviews avec des talents et d’entretiens avec les équipes techniques.Le nouveau média papier de Netflix sera distribué gratuitement aux professionnels avec pour objectif de légitimer les productions maison de la plateforme et de pousser toujours plus loin sa conquête de l’industrie.

Suivant cette même stratégie de légitimation et de promotion, Netflix est entré en négociation avec la Cinémathèque Américaine pour racheter l’Egyptian Theatre, un cinéma iconique d’Hollywood. Ce rachat constitue un pas de plus vers l’objectif nourri par Netflix de diffuser ses productions sur les écrans des plus grandes chaînes d’exploitation cinématographique nord-américaines. Les négociations entre Netflix et ces poids lourds de l’exploitation se concentrent sur la sortie attendue du dernier film de Martin Scorsese The Irishman. Une nouveauté de choix qui demandera une exploitation d’envergure, plus impactante que celle négociée pour Roma, le dernier film phare de Netflix réalisé par Alfonso Cuarón, qui est sorti en salles pendant 3 semaines sur une centaine d’écrans avant de figurer sur le catalogue de la plateforme. Une exploitation en salle jugée insuffisante pour l’équipe du film de Scorsese.

Sur cette lancée, Netflix prévoit également d’ouvrir de nouveaux locaux à Manhattan et de construire un hub de production à Brooklyn. Cette expansion rapporterait environ 100 millions de dollars d’investissements à la ville de New York et générerait des centaines de nouveaux emplois selon le gouverneur de New York Andrew M. Cuomo. Situés au 888 Broadway dans le quartier de Flatiron les nouveaux locaux de Netflix accueilleront, dans plus de 9 000 mètres carrés, les 124 nouveaux cadres que l’entreprise envisage d’embaucher d’ici 2024 dans les secteurs des acquisitions, du développement, de la production, du juridique ou encore du marketing. En parallèle, le géant du streaming a entrepris la construction de 6 plateaux de tournage et de studios au 333 Johnson Avenue à Brooklyn. Ces nouveaux espaces sont supposés héberger des milliers de productions en l’espace de 5 ans.

Côté programmation, Higher Ground Productions, la société de production créée en 2018 par Barack et Michelle Obama, a annoncé sa première série de productions pour Netflix avec 7 projets pensés pour la télévision comme pour le cinéma. La série de programmes inclut notamment le documentaire primé American Factory qui plonge le spectateur dans la réalité post-industrielle de l’Ohio, la série Bloom, un drame post Seconde Guerre Mondiale qui explore le monde de la mode ou encore une adaptation de la biographie Frederick Douglass: Prophet of Freedom écrite par David W. Blight.

Sources :
Netflix to Publish Magazine as It Chases Hollywood Awards
Can Netflix Have It Both Ways With Its Planned Purchase of the Egyptian Theatre?
Netflix to Open Production Hub, Expand Offices in New York City
Obamas Set First Slate Of 7 Netflix Projects, Including Frederick Douglass Biopic And Post-WWII Fashion Drama Series

Article rédigé par Laurie Etheve


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire