VOD

Succès croissant des offres de VOD payantes sur supports mobiles

Date: 18/07/2012

J.D. Power and Associates est une société spécialisée en études de marché et enquêtes de satisfaction. L’entreprise a publié, en juin 2012, un rapport sur les tendances générales et les usages des services proposant des contenus vidéo payants aux Etats-Unis. L’étude, menée en avril 2012 sur 4 097 foyers américains, a pour cadre l’évaluation des plateformes suivantes: Amazon, Apple TV, Blockbuster/Blockbuster Express, Google TV, Hulu/Hulu Plus, Local Video Strores, Netflix et Redbox.

Les plateformes de VOD (en location ou vente définitive) proposent une offre de plus en plus riche et variée. L’utilisation de smartphones et de tablettes pour visionner leurs contenus est en plein essor, alors que l’usage de supports fixes, comme les ordinateurs de bureau, est lui en recul.

L’étude révèle que 18% (contre 11% en 2011) des consommateurs de VOD payante utilisent une tablette comme support de visionnage, ce qui en fait le support mobile privilégié, et 16% se servent d’un smartphone (contre 14% en 2011). Au total, ce sont donc 29 % des consommateurs qui visionnent leurs programmes sur un support mobile. Le visionnage sur support fixe a quant à lui chuté de 9 points entre 2011 et 2012 en passant de 48% à 39%, mais reste cependant en tête.

Les consommateurs sont de plus en plus à l’aise avec le fait de regarder des vidéos sur de petits écrans. Le succès des ces supports mobiles s’explique principalement par leur commodité et par la variété croissante des contenus disponibles. Cependant, 50% des clients de ces plateformes continuent de regarder la télévision en linéaire, notamment pour les évènements diffusés en direct.

L’étude mesure le taux de satisfaction des clients des services de VOD payante selon les sept critères suivants : performance et fiabilité, variété des contenus proposés, facilité d’utilisation, coût du service, qualité du service client et promotions. Ce taux de satisfaction moyen, en légère augmentation, s’élève en 2012 à un indice de 750 sur 1000 contre 743 en 2011.

Un fossé générationnel

L’étude met en avant de fortes disparités d’usages et de pratiques entre les baby-boomers (50-70 ans) et la génération Y (15-35 ans), malgré un taux de satisfaction à peu près similaire. Par exemple, le taux de satisfaction de la génération Y à l’égard des fournisseurs de contenus, de 752 en 2012, a baissé de 18 points depuis 2011 alors que celui des baby-boomers, de 748 en 2012 a augmenté de 19 points sur la même période. Parmi les consommateurs de la génération Y, la chute du taux de satisfaction traduit une dégradation de l’appréciation concernant le prix du service et la qualité du service consommateur alors que l’augmentation du taux de satisfaction chez les baby-boomers s’explique par une facilité d’utilisation croissante et par une plus grande variété des contenus

Les baby-boomers semblent donc de plus en plus à l’aise avec les offres payantes, ce qui explique ces bons résultats, alors que la génération Y, déjà familiarisée avec ce type de services, apparaît beaucoup plus exigeante.

Par ailleurs, l’étude montre que chez les jeunes utilisateurs, 21% considèrent la compatibilité sur un support mobile comme un critère important pour le choix de la plateforme vidéo, alors qu’ils sont seulement 9% chez les babyboomers, ce qui illustre un peu plus l’écart entre les deux générations.


L’utilisation croissante des consoles de jeu

Presque un quart des consommateurs (23%) utilise une console de jeu pour visionner de la vidéo payante, contre 29% pour les supports mobiles. Cepedant, l’enquête montre aussi que ces consommateurs y passent plus de temps puisqu’ils regardent en moyenne 6.3 heures de vidéo par semaine via leurs consoles de jeux, contre 5.3 heures pour les supports fixes, 4.9 heures pour les smartphones, 4.5 heures pour les baladeurs numériques et 4.4 heures pour les tablettes.

Ces résultats montrent que les consommateurs apprécient et valorisent la commodité des consoles de jeu et considèrent toujours l’écran de télévision comme support de prédilection. Les moins bons résultats enregistrés par les autres supports s’expliquent en partie par la durée de vie limitée des batteries et l’inconfort relatif des petits écrans.
Reports: While Viewing of Paid Video via Tablets and Wireless Phones Increases, Viewing via Computers Declines, J.D Power and Associates, 21 juin 2012

 

Emmanuel Libet


Il y a 3 réactions sur cet article, réagissez!

3 Réactions

1 - Succès croissant des offres de VOD payantes sur supports mobiles « Mediamerica | TV News | Scoop.it | 18.07.12

[…] "J.D. Power and Associates est une société spécialisée en études de marché et enquêtes de satisfaction. L’entreprise a publié, en juin 2012, un rapport sur les tendances générales et les usages des services proposant des contenus vidéo payants aux Etats-Unis."  […]


2 - Succès croissant des offres de VOD payantes sur supports mobiles « Mediamerica | Video_Box | Scoop.it | 18.07.12

[…] .D. Power and Associates est une société spécialisée en études de marché et enquêtes de satisfaction. L’entreprise a publié, en juin 2012, un rapport sur les tendances générales et les usages des services proposant des contenus vidéo payants aux Etats-Unis. L’étude, menée en avril 2012 sur 4 097 foyers américains, a pour cadre l’évaluation des plateformes suivantes: Amazon, Apple TV, Blockbuster/Blockbuster Express, Google TV, Hulu/Hulu Plus, Local Video Strores, Netflix et Redbox.  […]


3 - Le cinéma est-il destiné au même avenir que le porno ? | R. Hespel – Point de vue d'un vidéaste | 18.07.12

[…] davantage, c’est le succès de ces offres de VOD payantes sur les supports mobiles. Une étude indiquait cet été l’utilisation croissante de tablettes et de smartphones pour visionner […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire