VOD

Viacom en guerre contre YouTube

Date: 17/02/2007


Viacom

Viacom

Pour la seconde fois en quatre mois et après l’échec de leurs négociations, Viacom a demandé à YouTube d’enlever de son site tous les contenus issus de ses chaînes (dont MTV, Comedy Central, VH1, CMT, Spike TV et BET), soit près de 100 000 clips vidéo.

Viacom a déclaré que YouTube n’était pas disposé à créer un marché équilibré et à reverser aux sociétés qui ont créé ces programmes des royalties cohérents avec leur utilisation sur le site.

“Nous prenons très sérieusement en compte la notion de copyrights. Nous interdisons les utilisateurs de télécharger du matériel non autorisé et nous coopérons avec tous les titulaires des droits afin d’enlever ces contenus illicites dès que nous en avons connaissance. C’est par contre désolant que Viacom ne veuille pas vraiment bénéficier de l’extraordinaire audience de YouTube qui aiderait à promouvoir nombre de ses shows” a répliqué YouTube.

En octobre dernier, à la demande de Viacom, YouTube a retiré des milliers de vidéos de son site. Quelques jours plus tard, devant les protestations du public, Viacom a déclaré que YouTube pouvait continuer à mettre à disposition des clips courts de la chaîne Comedy Central, mais pas les épisodes entiers.

YouTube n’a pas respecté la date limite du 1er janvier 2007 suggérée par Viacom pour imposer un filtre empêchant le visionnage des vidéos piratées.

Même si YouTube a promis d’enlever l’ensemble de ces vidéos, on peut toujours trouver des clips issus du fameux The Daily Show, The Colbert Report et South Park…

Bien évidemment, Viacom ne ferme pas complètement les négociations et tente d’obtenir une meilleure proposition de la part de Google.

MTV a d’ailleurs conclu un accord avec Google-video, qui autorise la diffusion de ses clips basé sur le partage des revenus publicitaires.

YouTube a déjà passé différents accords plus ou moins satisfaisants et concluants avec CBS, NBC, Fox,

Universal Music et Warner Music. Le mois dernier, Fox a en effet demandé à YouTube de révéler l’identité de l’utilisateur qui a mis en ligne les quatre premières heures de la série “24H”, avant sa diffusion et sa sortie DVD, mais aussi une douzaine d’épisodes inédits des Simpsons.

Olivier Daube


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire